Le net, "la plus grande saloperie" (Séguéla)
Brève Vidéo

Le net, "la plus grande saloperie" (Séguéla)

Internet est "la plus grande saloperie inventée par les hommes". C'est le publicitaire Jacques Séguéla qui l'a dit samedi soir sur le plateau de Laurent Ruquier, relève Ozap. Il évoquait le cas de Julien Dray, venu faire la promotion de son livre pour se défendre notamment d'accusations d'abus de biens sociaux.

Internet est "la plus grande saloperie inventée par les hommes". C'est le publicitaire Jacques Séguéla qui l'a dit samedi soir sur le plateau de Laurent Ruquier, relève Ozap. Il évoquait le cas de Julien Dray, venu faire la promotion de son livre pour se défendre notamment d'accusations d'abus de biens sociaux.

"Pour moi Julien Dray est innocent jusqu'à ce qu'il soit coupable. Je trouve absolument lamentable le torrent de boue qui a été déversé sur cet homme dont on a brisé la vie politique. (...) Je trouve que c'est un espoir de la gauche et qu'on en a pas beaucoup. (...) Alors après la justice tranchera", commence-t-il.

Il pointe ensuite les coupables, selon lui : les "médias-spectacle et... internet. "Ce que je trouve lamentable, c'est qu'après la politique spectacle, la justice spectacle s'en mêle, et que la presse spectacle, le médias spectacle, finissent ce cercle. (...) Dans ce siècle d'émotion, il faut se méfier de cette espèce d'excès d'émotion qui nous monte à la gorge. Il y a un cancer de cette société dont il est victime, ce cancer c'est l'intox. Qui est due à quoi, qui est due au net. Le net est la plus grande saloperie qu'aient inventé les hommes. C'est dieu vivant. Il promet à tous les hommes de communiquer avec les autres hommes. Mais en quelques secondes, le net peut détruire une réputation. "

Pour écouter sa tirade picto




Jacques Séguéla connaît bien le buzz : il en a lui-même été victime. Sa phrase "Si à 50 ans on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !" avait tourné en boucle sur le net, reprise et déformée, et a même donné lieu à un livre.

picto Pour revoir ce grand moment de télévision

Et pour mieux comprendre l'affaire Dray, rien de tel que revoir notre émission à laquelle il a participé.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.