Le Figaro invente des "records" d'audience pour Sarkozy
Brève

Le Figaro invente des "records" d'audience pour Sarkozy

Enfin un titre qui fait du bien : "Nicolas Sarkozy bat des records à la télévision", annonce Le Figaro.

Dimanche, lors de son intervention sur TF1, France 2 et quatre chaînes d'information, Nicolas Sarkozy a réuni plus de 16,5 millions de téléspectateurs.

Il bat ainsi "des records d'audience que les autres candidats sont pour l'instant en mal d'égaler", se réjouit Le Figaro qui oublie de préciser qu'aucun autre candidat (ou non-candidat) n'a bénéficié d'un tel dispositif de diffusion. Mais qu'importe, "Sarkozy bat des records". Formidable !

Hélas, dans l'article publié dans la rubrique "Média & publicité" (ça ne s'invente pas), on comprend pourtant que Sarkozy avait déjà fait mieux : "Il ne bat pas son record du 29 novembre 2007 où, sur une émission de trois quarts d'heure, le même Président de la République avait réuni sur les deux grandes chaînes 18,8 millions de téléspectateurs", précise le quotidien. S'agit-il alors de la deuxième meilleure audience d'un président ? Non plus. "Jacques Chirac qui, lors de la crise des banlieues, le 14 novembre 2005, avait affiché un score de 20 millions de téléspectateurs", poursuit le site.

Mais alors comment Le Figaro peut-il titrer que "Sarkozy bat des records" ? Facile ! Il a déjà fait moins bien, notamment le 5 février 2009 (15,1 millions de téléspectateurs) ou le 16 novembre 2010 (12,3 millions de téléspectateurs). La logique des titreurs en chef du quotidien est donc implacable : Sarkozy a battu... ses moins bons "records" d'audience. Chapeau, il fallait y penser ! A lire demain dans Le Figaro : Sarkozy bat des records de popularité (il a déjà été plus bas).

Et grâce à ce titre du Figaro, nous battons (presque) le record d'articles dans le dossier "Figaro : vous aussi, faites la Une !"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.