Le déclin de l'empire Delarue (Le Parisien)
Brève

Le déclin de l'empire Delarue (Le Parisien)

"Jean Luc Delarue a séché la conférence de presse de rentrée de France Télévisions. (...) pour la première fois depuis 1994 et la création de sa société Réservoir— en hommage à Tarantino et son film, « Reservoir Dogs » —, Jean-Luc Delarue n’a plus que deux émissions à l’antenne : « Toute une histoire », sa quotidienne en début d’après-midi sur France 2, et « Maison à vendre », le magazine présenté sur M 6 par Stéphane Plaza. Deux programmes, alors qu’en 2004 il en produisait une trentaine sur TF 1, France 2, France 3 et le câble" explique Le Parisien qui dresse un portrait acide de l'animateur


"La fin de l’empire JLD ? Les voyants sont au rouge. A France Télévisions, on s’est lassé des frasques de l’ancien chouchou des ménagères. La saison passée a été rude. Jean-Luc Delarue, qui a disparu des classements des animateurs préférés des Français, a fait parler de lui. Trop. Il est devenu incontrôlable"

"
De tout cela, nous devions discuter vendredi après-midi, au siège de Réservoir. Jean-Luc Delarue a annulé la veille notre rencontre «pour d’importantes raisons professionnelles »."

« 90 % de filles et 10 % de patrons », rigole un ex-collaborateur. Delarue a toujours aimé s’entourer de belles plantes.

« Quand tu fais une fête chez lui, c’est forcément la meilleure bouffe, le meilleur vin et les filles sont superbes. Parfois, ça peut être délirant »
.


"Avec les plus lettrés de ses amis, il partage une autre passion : l’art. Pour sa collection, le richissime Delarue, qui aurait gagné 4 500 euros par jour ces dernières années selon d’anciens dirigeants de Réservoir, ne regarde pas à la dépense. (...) « C’est le plus cultivé et le plus intelligent des animateurs, ajoute un autre. Mais c’est aussi le plus désagréable. Delarue est la seule star de la télé que tu n’arrives pas à approcher. Il vit dans un monde d’excès et de luxe. »"



Le Parisien/Aujourd'hui en France 13 septembre


Le quotidien évoque le 45 e anniversaire de l'animateur le 25 juin dernier "Dans le magnifique appartement que JLD occupe sur la rive gauche, en face du Louvre, les célébrités sont légion ce soir-là : Valéry Giscard d’Estaing, Laurence Ferrari et son mari Renaud Capuçon, Christophe Dechavanne, des académiciens, des Prix Goncourt, des éditeurs, des galeristes… Que du beau monde : « Bien sûr, les petites mains ne sont jamais invitées, grince une employée. A moins d’être une fille très jolie. »"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.