L'angoisse Aubry
Brève

L'angoisse Aubry

Rue89 se pose la question de savoir, en contemplant la une de Libé de ce jour, si Martine Aubry est une femme qui nous veut vraiment du bien :

 

Il est vrai que cette photo est un tantinet inquiétante, tout comme celle, rappelle Rue89, qui parut en une du Figaro Magazine le 27 septembre 1997 :

"En couverture du Fig Mag, écrit François Krug, la mèche envoie le message opposé. Pas un cheveu ne se rebelle, et Martine Aubry apparaît presque comme un Hitler féminin. « Cette femme est encore plus dangereuse que vous ne le croyez », semble dire l'hebdomadaire, au cas où son titre subtil n'aurait pas suffi à effrayer le bourgeois."

Cela dit, Rue89 ne nous propose pas de rapprochement entre la une de Libé d'aujourd'hui et d'autres images. Alors en voici deux, qui nous disent peut-être pourquoi ce portrait de Martine Aubry est un tantinet inquiétant :

 

 

L'occasion de lire ma chronique intitulée L'ambition de Guéant trahie par les photos de Match ? où il est question de photos de Guéant (forcément) mais aussi de Mitterrand, Joxe, et autres politiciens.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.