La photo choc du Point...prise dans une manif de dix personnes
Brève

La photo choc du Point...prise dans une manif de dix personnes

.

Nouvelle une choc du Point cette semaine sur l'islam Après "le spectre islamiste" en février 2011, voici le retour au second épisode de "Cet islam sans gêne".

Pour illustrer son propos, l'hebdomadaire met une photo non légendée d'une femme en hiqab, en grande discussion avec une gendarme.

La une du Point de cette semainepicto

D'après le sous-titre, "l'islam sans gêne" sévirait dans "les hôpitaux, cantines, piscines, programmes scolaires" (et même en matière de jupes...)

La photo de couverture, pourtant, ne semble pas avoir été prise dans un de ces endroits, mais plutôt à l'extérieur.

Que faisait cette femmes voilée face aux forces de l'ordre ? Pour comprendre, il faut élargir le cliché.

En réalité, comme l'a souligné le journaliste du Monde, Samuel Laurent sur twitter, la photo en une du Point ressemble à s'y méprendre à un cliché réalisé à Lille lors d'une manifestation de femmes voilées le samedi 22 septembre (lire le reportage de la Voix du Nord)

pictoUne photo du reportage de la Voix du Nord à Lille

"Elles étaient moins d'une dizaine à défiler place Richebé à deux pas de la place de la République déterminées à manifester contre les provocations à l'égard de l'islam malgré l'interdiction édictée par le préfet", précise le reportage en ligne du quotidien local.

Moins d'une dizaine de personnes, disséminées parmi des policiers pour illustrer l'"islam sans gêne" ? Le Point a osé.

A y regarder de plus près, le doute n'est plus permis : de dos, la femme gendarme est bien la même qu'en couverture du magazine, reconnaissable à son chignon.

Le zoom qui permet d'identifier la gendarmepicto

 

Et si vous n'êtes pas convaincu par tous ces indices, voici une dernière photo, celle de la femme qui est en une du Point :


(Par Céline Maguet)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

"Sourires" retouchés de victimes au Cambodge : VICE s'excuse

Un photographe retouche des photos pour faire "sourire" les victimes des Khmers rouges

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.