la nostalgie du futur d'hier
Brève

la nostalgie du futur d'hier

Installée à Paris dans le palais de Chaillot, la Cité de l'architecture et du patrimoine propose une exposition intitulée Circuler - quand nos mouvements façonnent les villes. Voici l'affiche de cet événement :

La même, sans la typographie :

Et voilà en exclusivité intergalactique l'image originale avant colorisation et modifications, il s'agit d'un dessin de l'architecte américain Harvey Wiley Corbett publié en 1910 :

Contemplons maintenant une version antérieure parue à la une du New-York Tribune le dimanche 16 janvier 1910 ; avec des véhicules en moins mais deux aéroplanes en plus :

Ce n'était pas la première fois, loin de là, qu'on publiait des images d'un New York futuriste. En 1881, Thomas Nast, presque inventeur du Père Noël et presque inventeur de l'éléphant du parti républicain étazunien, réalisa ce dessin futuriste pour le Harper's Weekly :

Mais revenons au XXe siècle. En 1908 paraissait cette superbe illustration de William Robinson Leign, Visionary City :

Cette année-là paraissait également un livre intitulé King's Dream of New York :

L'illustration de couverture fut reprise maintes fois, avec de substantielles modifications. En voici une version carte postale entièrement redessinée publiée par le même éditeur, Moses King. Datée de 1910, elle fut très largement diffusée :

Quelques années plus tard, en 1922, le peintre néerlandais Paul Citroen réalisait ce collage baptisé Stadt (Ville) :

L'année suivante, il en produisait un autre qu'il intitulera Metropolis et inspirera Fritz Lang :

Peu après, en août 1925, le Popular Science Monthly faisait paraître une double page avec le dessin d'une ville amerlocaine telle qu'elle pourrait être en 1950 :

Cette illustration était visiblement inspirée de l'image qui servit de base à l'affiche de la Cité de l'architecture et du patrimoine :


Metropolis, de Fritz Lang, sortit sur les écrans en 1927.

Voici, pour ce film, deux affiches françaises de 1927 itou signées Boris Bilinsky. On notera l'évidente et logique influence des collages de Citroen :

Réédition d'une affiche de 1927 pour la parution en 2010
d'une version restaurée de Metropolis

En 1929, l'architecte Hugh Ferriss publiait un ouvrage intitulé The Metropolis of Tomorrow dont voici quelques dessins, qui ne manquèrent pas d'influencer certains cinéastes :


On pourrait continuer longtemps ainsi. Il faudrait parler d'un tableau de Georg Grosz intitulé Metropolis, il faudrait s'attarder sur les productions d'un illustrateur de SF des années 30 qui se nommait Frank R. Paul, il faudrait évoquer tous les emprunts ou citations cinématographiques (Blade Runner citant Fritz Lang, le Gotham City de Batman), etc., le sujet est vaste.

Les images du futur d'hier reviennent au goût du jour, demain se conjugue aujourd'hui plus volontiers au passé, peut-être faut-il y voir une certaine peur de l'avenir…

 

Merci à l'aimable @sinaute qui m'a montré l'affiche de la Cité de l'architecture et du patrimoine.

Lien
Des métropoles futuristes en veux-tu en voilà par là.

L'occasion de lire ma chronique intitulée Manifeste contre la non-tour de Babel ainsi que ce Vite dit titré Persepolis/Metropolis: Le Monde s'emmêle les pinceaux.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.