La famine au Sahel, un drame en apesanteur
enquête

La famine au Sahel, un drame en apesanteur

Ce que montrent - ou cachent - les clichés de TF1

Réservé à nos abonné.e.s
Une grande chaîne nationale qui consacre un (relativement) long reportage à un pays d'Afrique, sans qu'il s'agisse de Coupe de Monde de football, ni de la visite d'une personnalité diplomatique française : cela n'arrive pas souvent. Pourtant, le 14 juillet dernier, dans le 20 heures de TF1, il était question de "famine au Niger".

En quatre minutes, peu d'images qui n'aient été déjà vues au détour d'un reportage sur le Sahel : enfants maigres, terre sèche et craquelée… Pourtant, ces poncifs nous révèlent comment le discours humanitaire a forgé certaines représentations de la famine. Plus intéressant encore, ils taisent d'autres éléments : le possible rôle de la spéculation dans la famine, les stratégies des locaux pour s'adapter, la politique des Etats voisins ou encore les débats sur la nature de l'aide humanitaire. Plongez avec @si... d@ns le cliché, pour y débusquer réalités et fausses évidences.

Fai...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.