Journalistes AP arrêtés : tweets interdits
Brève

Journalistes AP arrêtés : tweets interdits

Lors de l'intervention de la police new yorkaise contre les manifestants d'Occupy Wall Street, plusieurs journalistes ont été interpellés. Parmi eux deux journalistes de l'agence AP... qui n'a pas du tout apprécié que ses salariés aient tweeté à ce sujet, avant que sa dépêche n'ait été diffusée.

Dans la nuit de lundi à mardi, l'intervention de la police contre les militants d'Occupy Wall Street, (142 arrestations selon le New York Times) dans Zuccoti Park, dans le sud de Manhattan, a été accompagnée de l'arrestation de six journalistes, dont un photographe et un journaliste d'AP. Les deux journalistes ont aussitôt  signalé sur Twitter qu'ils étaient arrêtés.

Le site du New York Magazine signale que l'agence n'a pas du tout apprécié, et qu'elle a envoyé un email rappelant à ses journalistes qu'aucune information qui n'a pas encore été diffusée par l'agence ne devait être publiée ailleurs, sous quelque forme que ce soit.

AP

L'occasion de vous plonger dans notre dossier : "Facebook, Twitter, nouveaux médias ?"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.