Journalisme : une recalée fait la leçon à Sciences Po
article

Journalisme : une recalée fait la leçon à Sciences Po

Faut-il "lire les gratuits dans le métro" pour être journaliste ?

Réservé à nos abonné.e.s

C'est un duel qui a le mérite de poser les bonnes questions sur le recrutement des écoles de journalisme.
Ce jeudi matin sur Twitter, Antoine Bayet (qui travaille pour l'agence de communication Spintank) a signalé le billet de blog d'une étudiante, qui s'en prend, de façon virulente, à un autre billet, signé d'Alice Antheaume, l'une des responsables de l'école de journalisme de Sciences po, à Paris.

Le 7 juin, Antheaume revenait en détail sur les réponses des étudiants qui avaient passé les oraux du concours d'entrée. Elle regrettait l'uniformité des discours, des sources d'information et des rêves des candidats qu'elle avait vu défiler quelques jours plus tôt.


""La phrase que j’ai le plus souvent entendue de la ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.