"J'encule Sarkozy" : Didier Porte, tout près de la porte d'Inter ?
enquête

"J'encule Sarkozy" : Didier Porte, tout près de la porte d'Inter ?

L'humoriste reçoit un avertissement de Val, et est poignardé par Demorand

Réservé à nos abonné.e.s
Après une chronique sur France Inter, le 20 mai, dans laquelle, se mettant dans la peau de Dominique de Villepin, Didier Porte a répété à plusieurs reprises "J'encule Sarkozy", l'humoriste a été convoqué dans la journée par le directeur de France Inter, Phlippe Val, a appris @si. Dans la foulée, il a reçu un avertissement par lettre recommandée. Quelques jours plus tard, il était violemment désavoué par l'animateur de la Matinale, Nicolas Demorand, sur le plateau de Canal+. "Ce n'est pas la radio que je veux faire", a notamment déclaré Demorand.

Tout commence le 20 mai dernier. Dans sa chronique de la Matinale, Didier Porte conseille amicalement à l'invité politique qui va venir à 8 h 20, l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, de se défouler avant l'antenne, en répétant à plusieurs reprises "J'encule Sarkozy".

picto La chronique fatale

Porte, dans le texte : "Monsieur le premier ministre, je sais que vous m'écoutez dans votre voiture. A France inter, on ne peut pas se permettre d'incident à l'antenne, donc si vous avez vraiment besoin d'insulter le Président de la république, faites le tout de suite, libérez vous, comme ça, au micro tout à l'heure, ça sera p...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.