Iran : les "forçats de l'info" des médias en ligne adorent Twitter
article

Iran : les "forçats de l'info" des médias en ligne adorent Twitter

Et seulement eux ?

Réservé à nos abonné.e.s
Impossible d'y échapper : le traitement des élections iraniennes et de leurs suites sur les sites de presse français (Le Monde.fr, Libé.fr, Le Post.fr) passe par la case Twitter.

Ce site (dont @si vous a déjà longuement expliqué le fonctionnement) est au centre de toutes les attentions. Son utilisation par des opposants d'Ahmadinejad pour diffuser des informations, photos ou vidéos, fascine les "forçats de l'info" qui fabriquent les médias en ligne, et auxquels nous consacrions une de nos dernières émissions. Tout en dissertant longuement sur la question, tous en arrivent à peu près à la même conclusion : les infos véhiculées par le réseau social manquent de fiabilité.

"Iran : alors que la presse galère, l'info vient de Twitter et Youtube", titre par exemple Lepost.fr. Entre vidéos et photog...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.