Images Hortefeux : grogne à Public Sénat
Brève

Images Hortefeux : grogne à Public Sénat

Pourquoi la chaîne Public Sénat n'a pas diffusé les images de la blague douteuse de Brice Hortefeux ce week-end ?

Pourquoi la chaîne Public Sénat n'a pas diffusé les images de la blague douteuse de Brice Hortefeux ce week-end ? La direction des chaînes parlementaires a affirmé qu'elles y avaient renoncé dimanche soir, faute de temps. De plus, elle précise n'être pas certaines que les images publiées par LeMonde.fr soient issues des rushes des chaînes parlementaires.

Une version démentie catégoriquement par une source interne à Public Sénat, interrogée par Liberation.fr : "Les images du Monde.fr sont les nôtres. Il n'y avait que nous sur place."

Par ailleurs, la décision de la direction de ne pas diffuser la séquence n'est "pas partagée par tout le monde dans la rédaction, un débat a eu lieu jusque lundi". Qui précise que les images "n'étaient pas volées" et que les protagonistes "étaient au courant de la présence de la caméra". Selon le site du quotidien, la rédaction de Public Sénat s'étonne également qu'après avoir renoncé à diffuser ces images dimanche, "Brice Hortefeux ait bénéficié d'une invitation à venir présenter sa version des faits jeudi soir dans le journal de 22 heures".

La société des journalistes de Public Sénat a publié vendredi un communiqué indiquant qu'une lettre avait été adressée mardi soir à Gilles Leclerc après une assemblée générale de la rédaction. Dans ce courrier, les journalistes font part de leur "incompréhension" après son refus de diffuser les images. La société des journalistes demande également au président de la chaîne "de répondre à un certain nombre de questions concernant sa vision de la ligne éditoriale de Public Sénat vis-à-vis des politiques et du pouvoir".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.