Honduras : Zelaya, démocrate ou "putsch-au-crime" ?
article

Honduras : Zelaya, démocrate ou "putsch-au-crime" ?

Libération a tranché

Réservé à nos abonné.e.s
Loin des caméras, mais aussi faussement présentée par la presse ? Depuis le coup d'état du 28 juin, la crise au Honduras n'a pas eu les honneurs des télés françaises. Mais a-t-elle, en outre, été présentée de façon biaisée par la presse écrite, comme l'affirmait Jean-Luc Mélenchon sur le plateau de notre émission de la semaine dernière ?

A l'invitation (très) pressante de certains de ses abonnés, @rrêt sur images s'est penché sur la médiatisation de la crise traversée par le Honduras depuis le coup d'Etat du 28 juin. Et notamment sur le traitement particulier accordé par Libération au président renversé, Manuel Zelaya.

Le Honduras sur la voie de l'apaisement ? Selon l'AFP, les représentants du gouvernement putschiste et ceux de Manuel Zelaya, président renversé par un coup d'Etat le 28 juin, ont annoncé mardi 13 octobre avoir aplani "90 %" des points litigieux entre les deux parties et commencé à discuter du problème central : l'éventuel reto...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.