Guéant / fuites : quand Aphatie "oublie" d'interroger Mougeotte
Brève

Guéant / fuites : quand Aphatie "oublie" d'interroger Mougeotte

C'était un échange surréaliste sur RTL ce week-end. Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, était l'invité du Grand jury en présence notamment de Jean-Michel Aphatie et d'Etienne Mougeotte (Le Figaro). Interrogé sur l'espionnage du journaliste du Monde, Gérard Davet, dans le cadre de l'affaire Bettencourt, Guéant a surtout déploré le non-respect du secret des l'instruction. Et c'est un sujet qu'il connaît bien : l'Elysée est à l'origine des fuites du PV d'audition de la comptable Claire Thibout lorsque celle-ci avait évoqué "la romance de Mediapart". Des extraits tronqués qui s'étaient retrouvés... dans Le Figaro dirigé par Mougeotte. Mais Aphatie, qui a rappelé cette fuite, a eu la pudeur de ne pas interroger directement Mougeotte, présent dans le studio.

De la difficulté de parler du Figaro, dans une émission co-produite par Le Figaro ! Dans l'émission Le Grand jury, le 11 septembre, Claude Guéant refuse d'abord de commenter l'espionnage du journaliste du Monde, rappelant seulement qu'il faut respecter le secret d'instruction. Sur ce point précis, Guéant déplore les fuites dans la presse : "Je ne trouve pas ça bien", déclare-t-il. Etienne Mougeotte, présent sur le plateau, confirme (de manière générale) que ce secret n'est plus respecté...


Heureusement, Guéant assure qu'il ne fait rien fuiter
picto



L'échange entre Guéant et Mougeotte ne manque pas de sel. Car dans l'affaire Bettencourt, l'Elysée a alimenté Le Figaro en faisant fuiter un extrait du PV d'audition de la comptable destiné à discréditer l'enquête de Mediapart. Dans cet extrait, Claire Thibout avait dénoncé "la romance de Mediapart" mais Le Figaro avait "oublié" de dire que la comptable maintenait l'essentiel de ses accusations.

picto Une du Figaro du 9 juillet 2010

Dans un communiqué cinglant, repris par Le Canard enchaîné du 21 juillet 2010, la SDJ avait dénoncé "un PV tronqué, assorti d'un article non signé, qui participait à l'évidence de la stratégie de communication de l'Elysée".

Mougeotte était directement mis en cause : "Il a publié des accusations sans les avoir vérifiées. Il a orienté le témoignage de l'ancienne comptable pour lui faire dire autre chose que ce qu'elle voulait dire".

Mougeotte s'était lui-même déplacé à l'Elysée pour récupérer ces PV selon une enquête publiée dans Le Monde de ce week-end. Assistant alors à un séminaire hors de Paris, Mougeotte "est appelé d'urgence à l'Elysée. (...) Quelques heures plus tard, le site Internet du Figaro publie des extraits choisis de la déposition de la comptable ainsi qu'un fac-similé de son procès-verbal titrés : " Claire Thibout dénonce la romance de Mediapart ". Des précisions que Jean-Michel Aphatie a eu la délicatesse de ne pas demander à Etienne Mougeotte, présent dans le studio à ses côtés. Qui lui offre un abonnement au Monde ?

L'occasion de revoir notre émission avec Gérard Davet et Fabrice Lhomme sur la stratégie élyséenne dans l'affaire Bettencourt.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.