google : souriez, vous êtes flouté !
Brève

google : souriez, vous êtes flouté !

"Des sites archéologiques de Pompéi au Mémorial de la paix d’Hiroshima, le World Wonders Project de Google a pour ambition de vous faire découvrir les merveilles du monde moderne et de l’Antiquité comme si vous y étiez. Grâce à la technologie Street View, les internautes du monde entier peuvent maintenant découvrir les sites du patrimoine mondial."

Telle est la prose de Google pour nous vendre son nouveau joujou, une promenade virtuelle historique et culturelle à travers le monde. À l'instar de Google Street View, dans chaque lieu proposé les visages des passants sont floutés afin d'éviter d'éventuels procès en dommages et intérêts, ma-femme-m'a-vu-sur-Google-avec-ma-maîtresse-elle-a-piqué-une-colère-a-cassé-la-vaisselle-offerte-par-tante-Albertine-c'est-une-perte-irréparable-d'un-million-de-dollars :


Ci-dessus, des touristes visitant la villa d'Este en Italie. Petit problème : les effigies des statues du jardin sont elles aussi floutées ! Admirons les visages de l'Apollon et l'Orphée de la fontaine dell'Organo, automatiquement gommés comme ceux des personnages qui les entourent :


On pourrait excuser Google, se dire que l'erreur est humaine et donc toujours possible, on ne va pas en faire un plat, après tout ce n'est qu'un jardinet italien, on a mieux en France. Allons donc nous balader virtuellement dans les jardins de Versailles qui s'offrent à nous en page d'accueil de ce fameux Google World Wonders Project. Allons y contempler des statues authentiquement françaises, fierté de notre nation :

Arg ! Damnaide ! Le visage est flou !

Flou !

Flou !

Flou !

Flou !


Ah ! Quand même ! Une Indienne à visage découvert ! Elle a dû donner son accord, signer un papier en trois exemplaires. Cabotine, va…

Mais Google Wonders machin n'a pas fini de nous réserver des surprises, ne se contente pas du floutage de gueules. Si nous levons un peu la tête avec le désir soudain d'admirer les hauteurs d'un monument quelconque, en parcourant la vieille ville de Prague, par exemple, très vite nous nous enfonçons dans un brouillard irrémédiable, une purée de pois de pixels :


"Google a pour ambition de vous faire découvrir les merveilles du monde moderne et de l’Antiquité comme si vous y étiez", mais jusqu'à une certaine hauteur seulement. Au-delà tout est flou, et Afflelou ne pourra rien pour vous.

 

Merci à l'aimable @sinaute qui m'a suggéré ce Vite dit.



L'occasion de lire ma chronique intitulée De l'importance du plumeau, où il est question des sculptures hyperréalistes à travers les siècles.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.