Genestar viré pour baisse des ventes (Lagardère)
Brève

Genestar viré pour baisse des ventes (Lagardère)

L'Expulsion, le livre d'Alain Genestar qui raconte, entre autres, son éviction de Paris Match qu'il attribue à Nicolas Sarkozy, a amené le groupe Lagardère à réagir.

Le Figaro

Les vraies raisons du départ d'Alain Genestar de "Match"

Sur un tiers de la page Débats du Figaro, Pierre Leroy, cogérant du groupe Lagardère et témoin de l'affaire par le menu réagit

Leroy écrit que Genestar aimerait se voir accorder le statut de victime, celle de la vindicte de Nicolas Sarkozy qui n'aurait fait qu'une bouchée double de la docilité pétrifiée d'Arnaud Lagardère

Leroy souligne le fait que Genestar reste discret sur l'accord  signé avec le groupe Largardère : un accord sur lequel sa discrétion n'a d'égale que la rare âpreté avec laquelle il l'a négocié, a compensé le pretium doloris par une somme d'argent conséquente.

Leroy ne donne pas de chiffres mais certains parlent de 2 millions d'euros.

picto Le Figaro du 18 juin 2008

Leroy ajoute que les deux parties s'engageaient à s'abstenir définitivement de tous commentaires sur les raisons et circonstances de cette rupture. Une promesse faite solennellement, les yeux dans les yeux

Leroy explique que Genestar a quitté Match parce que les ventes baissaient et ajoute qu'elles ont remonté depuis : + 10,6 % en kiosque contre - 13,5 % pendant les années Genestar

Leroy conclut en soulignant que ce départ était une décision d'entreprise somme toute banale avant de souligner que le livre de M. Genestar est publié chez Grasset, autre société du groupe Lagardère.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.