Gamma et "les pleureurs" (Genestar / Le Monde)
Brève

Gamma et "les pleureurs" (Genestar / Le Monde)

Dans une tribune publiée dans le Monde, Alain Genestar, ex patron de Paris Match revient sur la crise de la société qui regroupe l'agence photographique Gamma et plusieurs autres.

"Au chevet de Gamma défilent les pleureurs. Chacun versant une larme sur l'une des plus belles agences du monde, qui a vu naître des photojournalistes de légende. C'est triste. Et c'est un drame. Mais, depuis dix ans au moins, Gamma était une agence en danger de mort, (...) Mais au lieu de se morfondre dans une nostalgie chevrotante, il faut admettre que, dans la photo, comme dans tous les secteurs d'activité, comme dans la vie, les temps ont changé. Définitivement."

Genestar invite donc les photographes à aller sur place, suivre l'actualité, à "y aller pour vérifier ; y aller avec l'idée de ce que l'on peut apporter de plus ; y aller avec l'ambition de construire des récits photographiques compliqués ; y aller pour raconter, montrer, décortiquer, expliquer des événements aux répercussions souvent très complexes ; y aller pour être les témoins incontestables et sans parti pris d'une actualité de plus en plus techniquement manipulable."

Genestar, Match, les photos, et la mise en scène : c'était le sujet de notre émission "On ne voulait pas se payer Match!" avec deux jeunes étudiants ayant trompé Paris-Match

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.