Encore un ministre plagiaire (presse allemande)
Brève

Encore un ministre plagiaire (presse allemande)

Après Karl-Theodor zu Guttenberg, le ministre de la défense d'Angela Merkel qui avait dû démissionner début 2011, c'est la ministre allemande de l'Education qui est, elle aussi, accusée de plagiat dans sa thèse de doctorat.

L'histoire se répète. C'est un blogueur qui avait signalé il y a quelques mois que la thèse de la ministre de l'Education, Annette Schavan, semblait contenir de nombreux passages plagiés. Résultat cette semaine avec la publication dans la presse d'extraits du rapport d''enquête rédigé à la demande de l'université de Dusseldorf : 60 pages sur les 351 de la thèse contiennent des passages qui semblent plagiés.

Le Hamburger Morgenpost affiche en premier la photo de Schavan, puis les visages de plusieurs personnalités (comme Silvana Koch-Mehrin, qui a dû démissionner de son poste de vice-présidente du Parlement européen en 2011) dont la mention DR (docteur) est barrée d'une croix rouge, car elles ont perdu leur doctorat après avoir été convaincues de plagiat.

En février 2011, Angela Merkel avait déclaré qu'elle "avait entière confiance" en son ministre, mais quelques jours plus tard, Karl-Theodor zu Guttenberg, ministre de la Défense, démissionnait. Witzenhaeuser Allgemeine souligne que Merkel vient de déclarer la même chose, mot pour mot, à propos de la ministre de l'Education et titre "Schavan est sur la défensive".


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.