DSK/Hollande : les JSK lancent les web-hostilités
Brève

DSK/Hollande : les JSK lancent les web-hostilités

Et un premier skud, un ! DSK n'est pas encore candidat aux primaires socialistes mais déjà des Strauss-kahniens anonymes lancent les hostilités contre François Hollande, l'autre candidat qui monte. Le skud est parti d'un groupe appelé "Les JSK", des jeunes soutenant DSK mais dont l'identité n'est pas très claire. Objet de leur courroux : les propositions d'Hollande sur la jeunesse.




Dans une interview à 20 minutes, François Hollande a défendu l'idée d'une plus grande mobilité territoriale pour résorber le chômage des jeunes : "La mobilité est vécue souvent comme un déracinement par les jeunes attachés à leur quartier. Mais il n’y a pas de frontière à l’intérieur de la France. Et il y a des territoires ruraux qui ne demandent qu’à accueillir des jeunes, alors que nous avons une concentration de population trop forte en Ile-de-France. On peut aussi imaginer des emplois francs. Le jeune qui vient d’une zone défavorisée pourrait avoir un statut de salarié particulier et être plus facilement employé partout en France grâce à une exonération [un système copié sur celui des zones franches]".

Suite à cette proposition, des "jeunes soutenant la candidature de DSK" ont publié sur le site LesJSK.fr une tribune particulièrement virulente à l'encontre de Hollande :

"Les Jeunes avec DSK s’indignent du mauvais cauchemar imaginé pour la jeunesse française par François Hollande qui souhaite téléporter les jeunes parisiens en galère à Paris et dans les grandes villes directement à la campagne". L'un des fondateurs des JSK s'insurge contre cette proposition : "Les jeunes attendent des candidats aux présidentielles des propositions sérieuses pour résoudre la crise économique, financière et du logement qui les touche particulièrement et non des propositions fantaisistes !… Nous vivons dans une civilisation urbaine et il faut permettre aux jeunes de vivre leur rêve de socialisation, de formation et d’emploi dans les lieux où ils habitent… Le temps où l’on repeuplait la Sibérie de jeunes en déshérence sans leur demander leur avis est bel et bien terminé et risquerait de nous ramener cinquante ans en arrière !"

L'attaque est violente. Mais qui se cache derrière les JSK ? Selon Europe1.fr, c'est "l'assistant parlementaire du député socialiste Pierre Moscovici [qui] a contribué, avec notamment l'assistant parlementaire du sénateur François Patriat, à lancer un site Internet de soutien à Dominique Strauss-Kahn" qui "doit permettre de mobiliser les jeunes strauss-kahniens".

Pour LeJDD.fr, qui contredit Europe 1, les JSK sont plutôt une émanation du Club DSK (un club non officiel de partisans de DSK). "Nous sommes une émanation du Club DSK, confie au JDD.fr l'un de ses membres. Les historiques ne veulent pas entendre parler de nous. Ce club est une réunion des jeunes déjà présents au sein du Club DSK", précise-t-il. Une information confirmée par Antonio Duarte, le fondateur du Club DSK (et qui est également président du club des Jeunes selon LeJDD.fr).

Le but est "de s'implanter dans les universités et les quartiers pour faire comprendre en quoi DSK peut être une solution d'avenir", a-t-il indiqué. A quand la constitution des JHA (Jeunes Hollandistes Anonymes) pour les contrer ?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.