Domota menace (RFO Guadeloupe)
Brève

Domota menace (RFO Guadeloupe)

Invité dans le journal du soir de RFO Guadeloupe qui commence à 19 h 30 (minuit et demi dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris), Domota appelle le patronat guadeloupéen à appliquer l'augmentation de 200 euros ou à quitter la Guadeloupe.

S'exprimant en créole, sur le plateau de RFO, jeudi soir 5 mars, à la 41 e minute de l'émission, Domota déclare, en parlant des entreprises bloquées par les militants "Soit ils appliqueront l'accord, soit ils quitteront la Guadeloupe" "Nous ne laisserons pas une bande de békés rétablir l'esclavage" en nommant "le groupe Reynoir", et "le groupe Lemetayer"

RFO Guadeloupe jeudi 5 mars 2009 picto

Sur l'antenne de RMC vendredi 6 mars, Frédéric Lefebvre (porte parole UMP) a réagi "Je pense qu'aujourd'hui il faut faire cesser ces opérations d'intimidation qui ressemblent plus à des opérations de type mafieuses (...) des sortes de tontons macoutes du LKP en Guadeloupe."
Domota, RFO


Ce même vendredi, le préfet de Guadeloupe a déclaré à l'AFP, concernant les propos de Domota : "Ces propos sont inacceptables. Nous sommes dans un Etat de droit et les règles républicaines continuent à s'appliquer en Guadeloupe: 45 jours de conflit n'ont pas fait disparaître les règles républicaines, et je m'attacherai à les faire respecter".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.