Dette : Besson choisit sa courbe (Désintox, Libé)
Brève

Dette : Besson choisit sa courbe (Désintox, Libé)

Quand Eric Besson brandit la courbe de la dette lundi soir dans Mots croisés, il assène : "c’est la dette publique de la France depuis 30 ans : cela veut dire que tous les gouvernements de gauche et de droite en portent la responsabilité. Elle n’a jamais cessé d’augmenter depuis 1978. Ce n’est même plus une courbe, c’est presque une fusée."

Dette Besson

Faux, répond Delphine Legouté sur le blog Désintox de Libé : "Le montant de la dette, accumulée au fil des années, n’a pas diminué: celle qui pesait 100 milliards d’euros en 1980 s’élève aujourd’hui à plus de 1600 milliards. Mais cet indicateur n’est pas le plus pertinent. Il vaut mieux se pencher sur le poids de la dette dans l’économie française. Or, celui-ci n’a pas tout le temps grimpé en flèche, il a même diminué à deux reprises. Par exemple, fin 2005 la dette représentait 66,8% du PIB. Deux années plus tard, elle descendait à 64,2% du PIB."

On peut ajouter que la première baisse a eu lieu entre 1997 et 2002, sous le gouvernement Jospin, et la seconde entre 2005 et 2007, sous le gouvernement Villepin.

La journaliste est partie à la recherche de la courbe exhibée par Besson qui dit la tenir de l’Insee. Elle trouve sur wikipédia "un schéma particulièrement ressemblant réalisé à partir des données de l’Insee: on y voit deux courbes bien distinctes, le montant de la dette en milliards d’un côté, son rapport au PIB de l’autre. Le ministre semble donc avoir préféré éviter de montrer la courbe gênante". Laquelle est évidemment aussi ascendante, mais avec deux creux, gênants pour la démonstration ministérielle.

Dette courbes Insee sur Wikipedia

Conclusion de la journaliste : "Eric Besson ne ment pas, il sélectionne." Ce qui est aussi une façon de mentir, non ?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.