De Bruxelles à Paris, les députés sous la loupe de trois sites
enquête

De Bruxelles à Paris, les députés sous la loupe de trois sites

Réservé à nos abonné.e.s

En quelques jours, plusieurs initiatives, citoyennes ou journalistiques, ont décidé de se pencher de plus près sur le travail des députés, au parlement européen ou à l'Assemblée nationale. Ces statistiques et ces classements ne plaisent pas forcément aux élus. Certains ont menacé de porter plainte.

En quelques jours, plusieurs initiatives, citoyennes ou journalistiques, ont décidé de se pencher de plus près sur le travail des ationale. Ces statistiques et ces classements ne plaisent pas forcément aux élus. Certains ont menacé de porter plainte.
Parlorama-closed

Le début de campagne pour les élections européennes : c'est le moment qu'a choisi Flavien Deltort pour mettre en ligne son site consacré à la notation des eurodéputés, parlorama.eu. Ouvert mercredi 22 avril, le site a dû fermer deux jours plus tard, sous les pressions de certains politiques. Malgré tout, le site a réussi sa mission : lancer le débat sur l'activit&eacute...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.