Copé, contre le complot des àpoilistes
Brève

Copé, contre le complot des àpoilistes

Qu'est-ce qu'on rigole, chez les rigolos de Twitter !

Dis Copé, je viens de rajouter un chapitre de cul dans mon livre, ma BD. Je peux te l'envoyer, pour que tu t'étrangles à la radio, histoire de doper les ventes ? Qu'est-ce qu'on rigole ! "Tous à poil", ouvrage brillamment décrit ici avec une illustration originale, vient de se placer en tête des ventes d'Amazon. 1500 exemplaires vendus en quelques jours. Un retirage de 2000 est en cours. Mais cela n'a pas suffi à Copé, qui doit viser les 10 000. Non seulement, a-t-il surenchéri sur Europe 1, le livre est une incitation à la dépravation, mais la parente d'élève de l'Ardèche qui l'a signalé à l'attention générale, n'est autre qu'une dangereuse gauchiste. La preuve, Mesdames et Messieurs les jurés ? Cette soit-disant innocente parente, subversive déshabilleuse de flics, de PDG et d'institutrices, tous symboles de l'autorité (je n'invente rien, écoutez Copé), eh bien, j'ose à peine le dire, s'est présentée aux législatives de 2007, sous l'étiquette de la LC R ! Après les trotskistes, les lambertistes et les crypto-léninistes, le complot des àpoilistes !

Il faut croire que les sociétés humaines, même au XXIe siècle, sont condamnées à perpétuité aux paniques sexuelles. La dernière en date remonte aux années 1996. Dans la foulée de l'affaire Dutroux, tout le système politico-médiatique partit à la chasse aux conspirations pédophiles, avec ramifications dans les ministères, les palais de Justice et les écoles. La chasse déboucha indirectement sur les mémorables procès d'Outreau. On se trouve aujourd'hui au bord d'un cauchemar médiatique comparable. Il ne s'agit plus de tuer les enfants et d'entasser les corps dans des charniers, mais de les pervertir. Dans l'ombre, de mystérieux comploteurs visent à transformer les garçons en filles, les filles en garçons, et à poil tout le monde.

L'enquête, la vraie enquête reste à faire, pour déterminer dans quelles conditions les études de genre ont pénétré les discours pédagogiques du mammouth de l'éducation nationale, avec quelles précautions scientifiques, quelles expertises et quelles contre-expertises. Toujours est-il que le mammouth tremble. En toute discrétion, "Tous à poil" vient d'être rétrogradé sur le fameux site gouvernemental des "ABCD de l'égalité". Le livre n'est plus qu'une ressource "complémentaire". Il n'est plus "sélectionné" par le site officiel, mais simplement "recensé". Il n'est plus destiné à être "utilisé en classe", mais simplement "consulté par les enseignants". On voudrait donner raison sur toute la ligne aux semeurs de panique, qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Eh, Peillon, Vallaud-Belkacem, si vous commenciez simplement par lire la réponse de la dangereuse àpoiliste en chef aux attaques de Copé, un des premiers textes sensés produits sur cette affaire. Et ensuite, on se relaxe, et on va nager ! A poil le mammouth !

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.