Comment l'incompétence du gouvernement a provoqué le fiasco de france.fr
enquête

Comment l'incompétence du gouvernement a provoqué le fiasco de france.fr

"Sur les douze personnes de la commission, un seul compétent web"

Réservé à nos abonné.e.s
C'est l'un des plus beaux ratés de la communication gouvernementale sur le web. Le projet France.fr était pourtant très ambitieux sur le papier : "Faire de la promotion de la France une grande cause nationale" selon la brochure de présentation. Las, moins de vingt-quatre heures après sa mise en ligne, le site était indisponible, officiellement en raison d'un trop grand nombre de connexions. Comment expliquer un pareil fiasco alors que le Service d'Information du Gouvernement (SIG) qui a piloté le projet a déjà dépensé 862 000 euros? Officiellement, il s'agit d'un simple problème d'hébergement. Mais certaines sources nous ont livré une tout autre version.


France.fr indisponible jusqu'à la fin août : les premières explications ne sont pas convaincantes

Le symbole était beau: le 14 juillet, jour de la fête nationale, le Service d'information du gouvernement mettait en ligne le portail internet France.fr. Mais celui-ci n'a pas tenu vingt-quatre heures. Après avoir constaté de nombreux dysfonctionnements, le SIG a décidé de fermer le site à 15h30. Au JDD, le directeur du SIG, Thierry Saussez, a expliqué dès le lendemain qu'il y avait eu un trop grand nombre de connexions : dès le matin, "le cap des 25.000 était franchi, provoquant la paralysie du serveur". L'hébergeur, la soci&eacute...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.