Comment Libé et l'Obs complètent leurs revenus avec des débats en province
enquête

Comment Libé et l'Obs complètent leurs revenus avec des débats en province

Des collectivités (de gauche) mettent la main à la poche

Réservé à nos abonné.e.s
Qu'est-ce qui est aussi secret que la formule du Coca-cola ? Les conditions dans lesquelles sont organisés des débats en province par la presse. Le Nouvel Observateur et Libération sont très friands de ces forums dont les étapes rappellent celles du Tour de France : Nantes, Rennes, Le Havre, Grenoble, Nice et plus récemment de nombreuses villes d'Ile-de-France comme Nanterre ou Bobigny. Thèmes de ces débats ? La crise, la mondialisation, l'avenir (de la France, de la région, de la jeunesse, etc.) Des débats, des forums, parfois des suppléments dans les journaux. Du contenu et des idées donc. Mais pas seulement : ces forums sont très rentables. Et de mauvaises langues assurent que les collectivités locales (de gauche) versent ainsi des subventions déguisées à des journaux (de gauche). De quels montants ? @si vous donne quelques chiffres.



Et si l'avenir de la presse n'était pas le web, mais l'organisation de débats en province ou en banlieue parisienne ? Les lecteurs de Libération savent très bien de quoi il s'agit. Depuis plusieurs mois, quasiment dans chaque numéro, une pleine page de publicité indique la date et le thème du prochain Forum Libé. Que ce soit à Grenoble, à Nanterre ou le prochain, à Bobigny :

Des forums de pub


Ces encarts de publicité sont censés ramener du monde à ces forums. Libération s'y prend d'ailleurs longtemps à l'avance. Par exemple, dans son numéro du 16 janvier, le journal annonçait l'organisation de deux jours de débat à Bobi...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.