Chris Marker, fragments numériques
souvenirs souvenirs

Chris Marker, fragments numériques

Après sa mort, nous avons glané sur le net les traces du cinéaste (et @sinaute)

Réservé à nos abonné.e.s
Chris Marker est mort. Mais bien vivant sur le net. Le cinéaste et documentariste, qui n'a eu de cesse de multiplier ses terrains de jeu et d'expérimentation, a laissé de très nombreuses traces un peu partout sur la toile. En tentant de mieux cerner cette figure volontiers énigmatique, mais joueuse, nous en avons rassemblé quelques-unes. Elles dressent le portrait d'un artiste rejetant la notion d'œuvre pour mieux se qualifier "d'artisan", touche-à-tout technophile, amoureux des chats et… de Second Life.

(NB : Une première version de cet article a été publiée le 30 juillet. Il a été considérablement enrichi le 1er août.)


C'est Gilles Jacob, le patron du festival de Cannes, vite relayé par le critique Jean-Michel Frodon, qui l'a annoncé dans la matinée du lundi 30 juillet sur Twitter. L'AFP a rapidement confirmé: Chris Marker est mort le 29 juillet, jour de ses 91 ans.


Chris Marker est un cinéaste et documentariste culte, dont l'aura est telle que la masse de ses admirateurs dépasse très probablement le nombre de spectateurs ayant vu l'un de ses films. Son œuvre la plus célèbre, La jetée, est un "photo-roma...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.