Charlie : bataille sur Facebook
Brève

Charlie : bataille sur Facebook

Les réactions à l'incendie qui a ravagé les bureaux de Charlie Hebdo sont explosives sur le net, notamment sur la page Facebook de l'hebdo, qui s'est transformée hier en champ de bataille entre défenseurs et détracteurs du journal.

La page Facebook de l'hebdo satirique attire encore aujourd'hui des commentaires peu cléments. Comme le relève Lemonde.fr, le site a été d'abord envahi "par une multitude de commentaires, parfois extrêmes, de musulmans indignés par la "une" du journal représentant Mahomet". Variante : on pouvait y lire, copié-collée à l'envi, la profession de foi musulmane : "Il n'y a de Dieu que Dieu et Mohamad est son prophète", en transcription phonétique du type "LA ilaha illa Allah Mohamad Rasul Allah"...

... ou en arabe surtout, comme ici picto

Repris également sous la tournure "J'atteste qu'il n'y a de Dieu que Dieu....", suivie parfois de la mention "Fier d'être musulman" ou "Proud to be muslim".

 

picto ... quand le nom d'Allah n'appararaissait pas carrément


A ces professions de foi s'ajoutaient des commentaires haineux, tels que celui-ci, dirigé contre le lobby "feuj sioniste"picto

Sans compter les commentaires du type "Allez au diable Charlie Hebdo", et ceux qui se réjouissaient de l'incendie de leurs locaux.


En réponse à ces commentaires, les défenseurs de Charlie ont parfois opposé de l'humour doucement provoc' :

picto comme cet internaute, qui détourne la profession de foi musulmane.


Mais comme l'écrit un autre internaute : "Le pays n'a jamais été aussi calme depuis hier. Peut-être parce que tous les intégristes, fachos et apprentis nazillons de tous bords sont en train de s'écharper ici."

Et en effet, côté "défense" de Charlie on pouvait aussi lire ça :


Et les anti et les pro Charlie, bientôt divisés en pro et anti Islam ont atteint des sommets de caricature discursive :

On trouvait donc de tout : anti Charlie, pro-cochon, défenseurs de la liberté de religion, pourfendeurs de l'immigration, détracteurs de la burqa, défenseurs de la charia, etc...Bref, un énorme amalgame, tous bords confondus. Pour faire cesser le pugilat, Charlie a annoncé ce matin sur son compte Twitter que la page Facebook allait être fermée :

A l'heure où nous écrivons, la page est encore active, même si le flux des commentaires semble se calmer un peu.

Mise à jour - 13h10 : Selon le site de la radio belge RTL, Facebook a sans doute mal interprété le déluge de messages postés hier sur la page de Charlie Hebdo et en a tenu pour responsable l'administrateur de la page, qui a reçu l'avertissement suivant : "Le contenu que vous avez publié sur Facebook a été supprimé en raison d’une infraction à la Déclaration des droits et responsabilités publiée sur Facebook. Les publications avec des contenus de nature graphique, sexuellement explicites ou avec des corps trop dénudés sont interdites sur Facebook." Sans qu'il soit possible de savoir de quel contenu il s'agissait, il est probable que Facebook ait réagi aux messages ou aux demandes de suppression de la page de Charlie Hebdo, envoyés en masse sur le réseau social par les opposants de l'hebdo.

(Noëmie Le Goff)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.