Ce soir sur Arte : "Le rapport Karski", de Claude Lanzmann
Brève

Ce soir sur Arte : "Le rapport Karski", de Claude Lanzmann

Lanzmann sera notre invité cette semaine

Jan Karski, ce courrier polonais qui, en 1942, a été chargé d'aller avertir le président américain de l'extermination des Juifs, est aujourd'hui au centre d'une polémique. Arte diffuse mercredi soir à 22h05 "Le rapport Karski", une séquence inédite d'interview de Karski par Claude Lanzmann, que ce dernier n'avait pas retenue dans son film Shoah. Nous recevrons vendredi Lanzmann dans @rrêt sur images, et encourageons tous ceux qui souhaitent regarder notre émission à visionner préalablement ce document exceptionnel.
Karski 2

Si vous avez manqué les épisodes précédents : Jan Karski est un courrier polonais chargé en 1942 de prévenir Roosevelt du génocide des Juifs, que l'on a pu voir témoigner dans le film Shoah de Claude Lanzmann. En septembre dernier, l'écrivain Yannick Haenel lui a consacré un roman, Jan Karski (Gallimard). Pour ce faire, il s'est à la fois inspiré du témoignage de Karski dans le film Shoah, mais a aussi pris dans la troisième partie du livre une certaine liberté avec le personnage.

Le 23 janvier, Lanzmann estime dans Marianne que le livre d'Haenel (Lauréat du prix Interallié) est un "faux roman" et critique vivement le parti pris de l'écrivain.""La rencontre entière (Avec Roosevelt, ndlr) dura une heure et vingt minutes. Dans la relation que Karski en fait, tout est nuancé, il n'est en rien le caricatural procureur du " roman " de Haenel et Roosevelt est tout sauf un monstre assoupi."

Peu après dans Le Monde , Haenel répond et accuse Lanzmann de vouloir "s'approprier" le personnage de Karski (décédé en 2000), et même de l'avoir trahi, ne retenant dans son film que la partie de l'interview qui l'arrangeait. Lanzmann, dans Le Monde, avait répondu : "Le Rapport Karski, que je viens de réaliser, en un mois, à partir des rushes tournés en 1978, non intégrés à Shoah, dans lequel Karski, d'une façon dévastatrice pour le "romancier", relate les événements auxquels il a participé et la conception qu'il se faisait de sa mission."

Ce film sera diffusé mercredi soir sur Arte. On y entend Karski évoquer sa rencontre, infructueuse pour ce qui concerne le statut des Juifs, avec un Roosevelt peu réceptif.

Pourquoi revenons-nous sur le sujet ? Parce que ce document est non seulement d'un intérêt historique exceptionnel, mais pose une question universelle, au centre de toute réflexion sur l'information et la communication : quelles informations sommes-nous prêts à entendre, et quelles informations notre cerveau refuse-t-il de recevoir ?

Claude Lanzmann sera cette semaine sur le plateau d'@si.

En attendant, vous pouvez vous replonger d@ns le texte avec Yannick Haenel, ou tenter d'y voir plus clair avec l'explication de texte de Judith Bernard.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.