BP investit dans la com (La Tribune)
Brève

BP investit dans la com (La Tribune)

"En Bourse, le titre poursuit son chemin de croix, alors qu’il apparaît de plus en plus crédible que le groupe renonce à verser un dividende en raison du contexte. Après avoir perdu près de 5 % mardi, BP a à nouveau chuté de 4,2 % mercredi." constate La Tribune qui évoque la communication de BP sur Internet, et la situation précaire de son PDG.



"Incapable de stopper la fuite de pétrole de son puits endommagé et sous le feu des critiques de l’administration Obama, BP redouble d’efforts dans sa communication. La major, dont on estime qu’elle a déjà dépensé quelque 50 millions de dollars en publicité aux États Unis, a ainsi acheté des mots-clé dans Google tel que « marée noire » ou « réclamation », afin que son propre site soit référencé en bonne place lors de ces recherches. (...) Il faut dire que les autorités américaines ont encore intensifié la pression exercée sur le groupe britannique, à qui elles ont imposé un ultimatum de 72 heures pour dévoiler ses projets visant à stopper la fuite. La question du maintien à la tête du groupe de Tony Hayward est désormais aussi ouvertement posée. Éperonné par des sondages critiquant sa gestion de la marée noire, Barack Obama a assuré mardi qu’il aurait limogé le directeur général de BP, s’il en avait eu le pouvoir, pour ses maladresses de communication."


La Tribune jeudi 10 juin 2010 picto

L'occasion de lire notre observatoire Marée noire: BP communique en ligne

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.