Bonnes poires
Brève

Bonnes poires

À lire en écoutant éventuellement ceci

À la une de Courrier international du 23 août, ce portrait de François Hollande en forme de poire :


Avec une petite feuille aux couleurs de la France, au cas où on n'aurait pas reconnu la bobine du personnage.

Cette idée fruitière vient de loin, de l'année 1831 exactement, quand Charles Philipon, patron du journal La Caricature, passa en procès pour "outrages à la personne du roi". En guise de défense, il présenta à l'audience un quadruple portrait argumenté de Louis-Philippe se transformant progressivement en poire…


… qui lui valut une condamnation à six mois de placard. Sa série de caricatures remporta néanmoins un vif succès, fut redessinée par Honoré Daumier qui reprit, dans le même journal, la transformation potagère de Louis-Philippe assortie du texte de Philipon :

Les poires, illustration d'Honoré Daumier
parue dans le journal La Caricature, 1831


Les poires royales se propagèrent alors, voici deux exemples parmi d'autres. Le premier est encore signé Daumier :

Louis-Philippe et son gouvernement,
illustration d'Honoré Daumier
parue dans le journal La Caricature, 1832


Le second est de nature typographique, il s'agit de cette couverture du journal satirique Le Charivari de février 1834 visible ci-dessous. Contraint de publier le verdict d'un procès, le journal donna au texte une forme de poire :


On voit par là que le François Hollande en forme de poire de Courrier international s'inscrit dans une tradition qui ne date pas d'hier.


Le titre, quant à lui (Alors, on bouge ?), est peut-être inspiré par la muzikette de Stromae, Alors on danse.



L'occasion de lire ma chronique intitulée Mangez des pommes ! et cet article concocté en collaboration avec Laure Daussy, Mariage gay : haro sur la Une de Libé - Titre et illustration sont attaqués, on l'on retrouvera le détail de la prose de Charles Philipon.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.