Blé, cacao, oignon, etc : la flambée des prix alimentaires dans la presse mondiale
article

Blé, cacao, oignon, etc : la flambée des prix alimentaires dans la presse mondiale

Algérie, Inde, Côte d'Ivoire : voyage dans les caddies

Réservé à nos abonné.e.s
"La hausse des prix des produits agricoles a provoqué des "troubles politiques d'une proportion que nous aurions pu difficilement imaginer"déclare lundi 31 janvier, le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Pascal Lamy qui fait allusion aux manifestations en Algérie, Tunisie, et en Egypte, sans les mentionner. Exemples avec le pain en Algérie, l'oignon rouge en Inde et avec le cacao, devenu une arme politique, en Côte d'Ivoire.

"Les émeutes de la faim ont commencé en Algérie, et elles vont se propager. Au cours de la dernière pénurie alimentaire mondiale dernière, en 2008, il y avait des émeutes graves au Mexique, en Indonésie et en Egypte. (...) Les pauvres, des foules urbaines dans ces pays (y compris la Chine et l'Inde) dépensent jusqu'à la moitié de la totalité de leurs revenus à l'alimentation, contre seulement environ dix pour cent dans les pays riches."Nous entrons dans une zone dangereuse», déclare Abdolreza Abbassian, économiste en chef de la FAO le 5 janvier. Le prix d'un panier de céréales, des huiles, produits laitier...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Mais d'où viennent les chiffrages de morts à la guerre ?

Nombre de victimes, de soldats démobilisés : pourquoi la prudence s'impose.

Non, la nouvelle "Mowgli" indienne n'était pas une enfant-singe

Un cas d'école du journalisme de copier-coller

Révolution en bikini en Algérie : la presse française s'emballe

"C'est un fantasme des médias étrangers, français en particulier"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.