BHL et Botul, stars de la presse européenne
Brève

BHL et Botul, stars de la presse européenne

De nombreux journaux et de médias européens évoquent la gaffe de BHL, qui cite dans son dernier livre un philosophe...qui n'existe pas (voir notre article). Quelques exemples.


Le quotidien italien La Stampa annonce : "La gaffe de Bernard-Henri" à la Une. "Lévy et le philosophe qui n'existe pas" en parlant du "penseur le plus glamour de France"

La Stampa mardi 9 février 2010 picto
La Stampa
La Stampa
Stampa, BHL


Plusieurs autres quotidiens italiens traitent l'information sous forme de brève comme Libero, ou Il Mattino


"Gaffeur le philospohe Bernard-Henri Lévy" dit la légende de la photo publiée par le quotidien italien Il Giornale.

"Bernard-Henri Lévy dérape sur Botul, un philosophe qui n'existe pas, né d'une satire" dit le titre tandis que le texte explique que c'est "Celui qui sait tout sur tout et ne se trompe jamais, même par erreur.  (...) Celui qui était considéré comme le philosophe numéro un sous la Tour Eiffel a fait un lapsus énorme. Son auguste tête pleine d'idées de la taille d'un iceberg culturel comme celui qui a coulé le Titanic est de la taille d'un flocon de neige."

Il Giornale mardi 9 février 2010 picto
Il Giornale

RAI, BHL





Le site de la télévision publique italienne RAI a évoqué l'affaire lundi 8 février : "Bernard-Henri Lévy crée Botul" et ajoute "Bernard-Henri Lévy, le philosophe numéro 1 en France, a pensé qu'il savait. Mais le BHL national de l'autre côté des Alpes a un commis une erreur sensationnelle."



picto Le site de la RAI lundi 8 février 2010



"Le problème existentiel du philosophe qui n'existe pas" titre le quotidien britannique The Times.

"Quand le penseur le plus à la mode de France s'attaque à Emmanuel Kant dans son dernier livre (...) ses remarques sont saluées avec l'adulation habituelle. Pour appuyer ses traits contre Kant Bernard-Henri Levy - un penseur-showman simplement connu par ses initiales - s'appuie sur un penseur peu connu du 20e siècle, Jean-Baptiste Botul. Mais il y a un problème : Botul a été inventé par un journaliste dans une satire élaborée en 1999 et BHL est devenu l'objet de la risée sur la Rive Gauche. (...) Botul est même cité comme un «philosophe français fictif» sur Wikipedia. Mais Mr Lévy, leader de l'école des Nouveaux Philosophes des années 1970 n'était pas au courant. Le dérapage de Mr Lévy est loin d'être le premier. Toute sa carrière comme écrivain, moraliste, correspondant sur des conflits ou chroniqueur dans les médias a été marquée par des accusations sur ses méthodes."

The Times mardi 9 février 2010 picto
Times, BHL

El Mundo, BHL





"La rigueur perdue de Bernard-Henri Levy" titre le quotidien espagnol El Mundo à propos du "philosophe chic". Le deuxième article, toujours signé du correspondant à Paris, se demande si BHL va être victime d'une "Crise de réputation ?" évoquant la remise en cause du "système BHL" avec cette polémique qui n'est pas de "bon augure"

picto El Mundo mardi 9 février 2010








"Bernard-Henri Lévy évoque un philosophe qui n'existe pas" titre le deuxième article en bas de cette page du quotidien belge en langue flamande De Standaard.


De Standaard souligne "Il a donné des interviews à tous les médias français sans que personne ne remarque la gaffe Botul. Quoiqu'il en soit la moitié du livre Pièces d'identité qui fait plus de 1 300 pages apparaît comme une compilation"








De Standaard mardi 9 février 2010
picto
De Standaard

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.