Bayrou-Demorand : passes d'armes
Brève Vidéo

Bayrou-Demorand : passes d'armes

François Bayrou continue sa tournée musclée des radios du matin.

François Bayrou continue sa tournée musclée des radios du matin. Après RTL, hier, où il s'est plaint de l'interview de Jean-Michel Aphatie qu'il a jugé "trop centrée sur l'élection présidentielle", il était l'invité de France Inter.

Le patron Modem s'est accroché avec le présentateur Nicolas Demorand à deux reprises. Deux longs échanges de plus de trois minutes chacun, où le journaliste et le politique ont parfois paru au bord de l'invective.

Interrogé sur le dernier sondage qui donne le MoDem en baisse, Bayrou a d'abord laissé entendre que les sondages étaient manipulés et que "des gens au pouvoir, ou proches du pouvoir" "tenaient" les instituts de sondage, à qui ils commanderaient des études pour les faire vivre.

Evoquant les derniers sondages avant l'élection présidentielle de 2007, qui pronostiquaient au MoDem un score plus faible que ce qu'il a finalement obtenu, Bayrou a promis de dire "tout ce qu'il sait" si ses scores sont meilleures que ce qu'a annoncé TNS Sofres Logica.

L'engagement est pris picto


Seconde passe d'arme : lorsque Bayrou évoque la société voulue par Nicolas Sarkozy, "y compris les décisions qui concernent l'audiovisuel public", Demorand prend la mouche et lance le débat sur l'indépendance de France Inter.

picto Le dialogue est... âpre.

Et pour écouter le premier round, sur RTL face à Aphatie, retrouvez l'article que nous lui avons consacré.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.