Bahrein : 1 an de prison pour 6 utilisateurs de Twitter
Brève

Bahrein : 1 an de prison pour 6 utilisateurs de Twitter

Un tribunal de Bahrein a condamné six utilisateurs de Twitter à un an de prison pour avoir critiqué les autorités sur leurs comptes.

Six utilisateurs de Twitter ont été condamnés à un an de pison ferme pour avoir "abusé de la liberté d'expression" signale Al Jazeera.

Ils étaient accusés d'avoir "mis en cause les valeurs et les traditions de la société barheini envers le roi sur Twitter".

Depuis deux ans, le pouvoir sunnite réprime dans le sang la contestation chiite. Il y a déja eu plus de 80 morts dans les manifestations.

François Hollande avait reçu le roi de Bahrein le 23 juillet 2012, sans que la presse ne soit prévenue de cette visite.

Bahrein
Rajab

Le nom des six accusés n'a pas été rendu public, mais on sait que Nabil Rajab, responsable du Bahrein Centre for Human Rights est emprisonné depuis le 6 juin. Il est accusé d'avoir insulté les membres de la communauté sunnite sur Twitter.

Dans un communiqué diffusé le 14 mai, le Bahrein Centre for Human Rights s'inquiète car Rajab a été extrait de sa cellule, après avoir dénoncé des tortures en téléphonant à sa femme., et il n'est pas réapparu.

picto Nabil Rajab, actuellement emprisonné

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.