Après la mort d'Erik Izraelewicz, la presse loue l'ex-directeur du Monde
article

Après la mort d'Erik Izraelewicz, la presse loue l'ex-directeur du Monde

Une "nécro" de Télérama caviardée après parution

Réservé à nos abonné.e.s
Littéralement caviardée ! Publiée mardi soir sur le site de Télérama (groupe Le Monde), la "nécro" d'Érik Izraelewicz, directeur du Monde décédé mardi 27 novembre, a été modifiée et adoucie après publication. C'était la seule fausse note, dans le concert de louanges médiatiques sur le disparu.

"La disparition brutale d'Érik Izraelewicz constitue un choc, un traumatisme et une tragédie pour tous les journalistes du Monde et l'ensemble des personnels. Dans l'histoire du journal, c'est la première fois qu'un directeur meurt en fonctions", écrit la Société des rédacteurs du Monde dans un communiqué publié sur le site. La SRM fait l'éloge de ses qualités journalistiques : "son talent, sa clairvoyance, la finesse de ses analyses". "Érik Izraelewicz était un journaliste exemplaire d'une très grande droiture morale. L'intégrité était sa marque de fabrique. Il était un serviteur de l'information et un maître ...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.