Allociné : la rédaction en chef reconnait à demi-mot favoriser certains films
suivi

Allociné : la rédaction en chef reconnait à demi-mot favoriser certains films

Aladin, Djamel, Les Tuche 2, films "sensibles" (mail interne)

Réservé à nos abonné.e.s
Allociné, ou les fautes à moitié avouées.

Suite à l’enquête de L’Obs sur le "malaise" des salariés du site Allociné depuis son rachat en 2013 par Webedia, les rédacteurs en chef du site, Yoann Sardet et Vincent Garnier, ont choisi de prendre la parole, mais "en interne". Dans un long mail envoyé à tous les salariés du groupe Webedia, qu'@si a pu consulter, ils expliquent ainsi vouloir répondre "sur les points qui [les] touchent directement, à savoir le contenu du site et sa ligne éditoriale".

Allocine

Comme le notait @si, L’Obs portait deux principales accusations sur la ligne éditoriale du site. La première concernait un élargissement du panel des médias pris en compt...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.