Agressions sexuelles par élus : l'après-DSK a commencé.
article

Agressions sexuelles par élus : l'après-DSK a commencé.

Plusieurs médias évoquent largement deux plaintes contre Georges Tron

Réservé à nos abonné.e.s
Deux ex-employées municipales accusent d'agression sexuelle Georges Tron, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, qui est aussi maire UMP de Draveil (Essonne). Le parquet a ouvert une enquête préliminaire. Dans la presse ce jeudi, Libération donne des détails sur les accusations portées contre lui, tandis que Le Parisien publie des témoignages d'habitants de Draveil, et le site de L'Express revient sur les relations entre Tron et le Front National.

Comme on pouvait l'anticiper, à l'inverse d'affaires précédentes (comme la condamnation du sénateur de Seine-Saint-Denis Jacques Mahéas pour agression sexuelle), ces plaintes, survenant en plein débat sur l'affaire DSK, ont trouvé un écho rapide et important dans plusieurs médias nationaux.

Libération consacre une page à l'affaire :

"Le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, maire UMP de Draveil (Essonne), est ciblé par la plainte de deux ex-employées municipales, qui lui reprochent des attouchements sexuels répétés. Mais l’élu évoque une «vengeance personnelle&raqu...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.