"A votre écoute" : le buzz réussi de France Inter
Brève

"A votre écoute" : le buzz réussi de France Inter

"A votre écoute, coûte que coûte": le nouveau rendez-vous de France inter déchaîne les passions. D'abord présentée comme une émission médicale de libre antenne, la séquence s'est révélée être un canular.




Tout à commencé le 16 janvier : générique ultra kitsch, intervenants réactionnaires, couple de présentateurs niais et faussement policés répondant aux noms cocasses de Philippe et Margarete de Beaulieu. A l’antenne, un auditeur propose de rendre payants à l'avance les soins hospitaliers aux urgences, pour éviter les files d'attente de vilains chômeurs, qui profitent des allocation familiales. Contre toute attente, réponse complaisante de l'animateur, qui "regrette que le bon sens dont vous faites preuve ne vienne pas de nos élites", et conseille d'aller consulter dans le secteur privé. Rebelote le lendemain avec une auditrice dont le fils se plaint d’attouchements sexuels, les présentateurs suggérant que l'enfant "ne manque pas d'imagination". Le 18 janvier, l'intervention d'un immigré provoque des réactions racistes de la part des présentateurs, qui caricaturent son mauvais français: "vous avoir gros problèmes santé ou logement ?"

Sa voix vous est peut-être familière...picto
commentaires finter

Une ambiance plutôt malsaine, à laquelle ne sont pas habitués les auditeurs de France Inter. Résultat: un joli buzz. Des auditeurs choqués...

picto...inondant les forums de la radio

Et des sites d'information en ligne sidérés. Dans un édito sur l'Express.fr, Renaud Revel s'interroge: "France Inter programme un Ovni: canular ou dérapage?". Télérama.fr, tout aussi interloqué, titre "France Inter à votre écoute. Sans blague ?". Une blogueuse révoltée, présidente d’une association de lutte et de prévention contre l’inceste et la pédocriminalité poste un billet alarmiste. Le Point.fr tranche en faveur d'un canular, mais évoque une communauté d'auditeurs "au bord de la scission" et lance la "course à l'identification" des mystérieux présentateurs. Et Patrick Cohen d'en rajouter une couche dans la matinale de France Inter, en évoquant à l'antenne la colère des auditeurs, ou en diffusant des extraits de l'émission.


Finalement, ce sont les Inrocks.com qui publient le scoop: l'émission est une parodie, animée par l'actrice Zabou Breitman et l'humoriste Laurent Lafitte, et le mystérieux auditeur du 18 janvier n'était autre que l'acteur Omar Sy.

Une annonce rassurante, mais qui ne fait pas retomber la polémique. Sur Twitter, certains persistent à critiquer l'émission, dont l'humour caustique ne les fait pas rire. Sur Atlantico.fr, le journaliste Hugues Serraf salue le retour de l'humour décalé, et moque le manque de second degré des auditeurs de France Inter, trop accoutumés à l'humour bien-pensant et sans ambiguité. De son côté, la radio continue à alimenter le mystère, en publiant deux biographies imaginaires des présentateurs, où l'on apprend que Philippe de Beaulieu, franc-Maçon, a été élevé dans "une ambiance religieuse et stricte mais aimante" et enseigna "la biologie et la morphopsychologie à la faculté de médecine avant d’être révoqué pour avoir défendu des thèses créationnistes".

beaulieu

(Par Julie Mangematin)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.