7000 absentéistes retournent en classe : Le Parisien salue l'effet Ciotti
enquête

7000 absentéistes retournent en classe : Le Parisien salue l'effet Ciotti

Mais impossible de voir l'étude précise !

Réservé à nos abonné.e.s
Le gouvernement a enfin trouvé l'arme atomique contre l'absentéisme scolaire : la menace de suspendre les allocations familiales. Selon un premier bilan partiel de la loi Ciotti entrée en vigueur le 24 janvier (et que Le Parisien s'est "procuré en exclusivité"), 9 433 élèves absentéistes ont été signalés à l'inspection académique. Et les résultats sont épatants : "ce premier signalement a suffi à plus de 7 000 écoliers - soit 4 sur 5 -, dont la famille a été avertie par l'inspection - à reprendre le cartable ou la besace", annonce Le Parisien dans son édition du 5 mai 2011.

Vu l'efficacité impressionnante de cette loi, nous avons voulu vérifier par nous-mêmes. Problème : "l'étude n'a pas vocation à être diffusée" selon le cabinet du ministre.




Ouf ! On va enfin suspendre les allocations familiales aux parents dont les enfants font l'école buissonnière. C'est Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale, qui a annoncé la semaine dernière que la loi proposée par Eric Ciotti, l'avatar d'Estrosi, avait produit ses premiers effets. "Trente et une demandes de suspension ont été adressées aux Caf depuis janvier", a déclaré le ministre le 3 mai dernier en répondant à une question devant la commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale. C'est l'AFP qui a sorti l'information. Si le chiffre parait dérisoire (31 demandes sur près de 5 millio...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.