30% Le Pen : Libé assume
Brève

30% Le Pen : Libé assume

Dans une tribune publiée dans Libération, Nicolas Demorand, directeur du journal, et François Miquet-Marty, directeur de ViaVoice défendent le sondage et la Une du 9 janvier annonçant que 30% des Français "n'exclueraient pas de voter Le Pen".

Le "titre en lui-même, «30 % n’exclueraient( sic) pas de voter Le Pen», il fit beaucoup de bruit. Nettement plus que si nous avions titré : «68 % ne voteront certainement pas Le Pen». Dans ce dernier cas, nous aurions hypocritement laissé nos lecteurs faire d’eux-mêmes la soustraction, en déduire donc que 30 % des sondés regardaient de loin, de près ou de très près du côté du FN. Et, accessoirement, nous aurions eu une semaine tranquille, cachés derrière nos petits doigts, sans avoir à nous expliquer devant la Commission des sondages." écrivent Demorand et Miquet-Marty.

"Disons le d’emblée : Libération assume pleinement le choix éditorial qui fut le sien, que d’autres enquêtes, conduites par d’autres instituts pour d’autres médias, ont depuis confirmé. Sans même parler de toutes celles qui les avaient précédées" ajoutent-ils en soulignant que "la méthodologie mise en œuvre par Viavoice pour Libération" n'a pas vu sa "fiabilité" contestée par la Commission des sondages.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.