Innocentes plaisanteries virales, coaching en séduction, drague de rue : comment les réseaux sociaux propagent le harcèlement sexuel...et sa dénonciation.

Publié le 16/11/2014  Alimenté le 02/11/2017
nouveau media
observatoire du par

Derrière la "révolte" des miss : les violences sexuelles font la Une au Pérou

Avant #BalanceTonPorc, #NiUnaMenos

En dénonçant, en plein concours de beauté, les violences faites au femmes, les candidates à l'élection de Miss Pérou ont trouvé un large écho dans les médias internationaux. Une prise de parole qui, au Pérou, s'inscrit dans une actualité brûlante.

En ces temps d’affaire Weinstein tout arrive. C’est ainsi que le gala télévisé de Miss Pérou fit irruption dans l’actualité mondiale. C’était le 29 octobre, sur la scène du théâtre national de Lima. Ce soir-là, la chaîne privée péruvienne Latina Televisión diffuse en direct son traditionnel concours de miss. Au programme, comme chaque année depuis 65 ans: strass, paillettes, bikinis et sourire blanc émail de rigueur… mais pas seulement. Car ce soir-là, sous l’œil des caméras, la première des candidates s’avance sur le devant de la scène: "Mon nom est Camila Canicoba et mes mensurations: sont 2202 féminicides en neuf ans dans mon pays". A sa suite , à tour de rôle, les 23 candidates prennent le micro pour égréner non pas leur tour de taille respectif mais des chiffres sur les violences faites aux femmes péruviennes : "Une fillette meurt toutes les dix minutes [dans le monde] victime de l’exploitation sexuelle", "plus de 70% des femmes au Pérou sont victimes de harcèlement de rue", "81% des auteurs d’agressions sexuelles sur des jeunes filles de moins de 5 ans sont proches de la famille".

Un concours de miss qui se transforme en tribune féministe ? En quelques minutes, la séquence inonde d’abord les réseaux sociaux péruviens, faisant du hashtag #MisMedidasSon ("Mes mensurations sont…") le sujet le plus commenté sur Twitter au Pérou cette nuit-là. Au point que désormais, la séquence a de loin dépassé les frontières andines. De CNN à la BBC, en passant par El País et BFMTV...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Menacés, des activistes anti-harcèlement mettent en cause le groupe Webedia

Les internautes du forum 18-25 de jeuxvideo.com ont fait fermer le "numéro anti-relou"

enquête publié(e) le 31/10/2017 par Robin Andraca

Le numéro "anti-relous", créé par deux militants féministes pour permettre de sensibliser par SMS les hommes au harcèlement sexuel, ne répond plus depuis hier soir, 30 octobre. En cause : une offensive menée par des membres du forum 18-25 de jeuxvideo.com. Que s'est-il vraiment passé ? @si ...

Cologne

Viols et agressions sexuelles en Allemagne : des féministes tentent d'expliquer

"On n'a pas attendu l'arrivée des demandeurs d'asile..."

enquête publié(e) le 12/01/2016 par Anne-Sophie Jacques

Après le silence de la police et celui des médias, le silence des féministes ? Suite aux agressions sexuelles survenues lors de la nuit du 31 décembre dans plusieurs villes allemandes, certaines féministes françaises ont semblé plus soucieuses de comprendre que de condamner, s'attirant ...

nouveau media

35 femmes en Une de "New York Magazine" contre Bill Cosby

à l'étranger publié(e) le 28/07/2015 par Robin Andraca

35 femmes assises et une chaise vide : la Une du New York Magazine, cette semaine, a fait parler d'elle. Le magazine hebdomadaire publie le témoignage de 35 femmes qui accusent Bill Cosby, -créateur en 1969 de la première sitcom mettant en scène une famille noire The Cosby Show-, d'agressions ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Dénoncer le sexisme ordinaire et être accusé de racisme

Et encore, c'est comme en physique quantique, il est évident que l'attitude de la fille ( manquer aux gens de respect en ...

Par jeanbat
le 30/10/2014

"Free sex" : Rémi Gaillard accusé d'inciter au harcèlement sexuel

Franchement, je trouve qu'il n'y a vraiment pas de quoi pousser des cris d'orfraies... J'ai beau être une femme, avoir subi...

Par charlie.lapared
le 01/04/2014

"Aucune femme ne va porter plainte pour des zizis sur un cahier"

comment pouvez-vous parler d'un sujet aussi futile alors que le match Ukraine-France vient d'être suspendu ?

Par Myfall
le 15/06/2012
Tous les forums >