HonestGovernementAds
observatoire du par

Australie : un site satirique de gauche, menacé par une loi sur l'usurpation d'identité

La satire serait-elle en danger en Australie ? Le gouvernement a déposé un projet de loi pour pénaliser quiconque se ferait passer pour une institution de l'Etat. De quoi inquiéter un site parodique réalisant des sketchs de fausses campagnes gouvernementales.

Capture d'écran Honest Government Ads de The Juice Media

"Bonjour, je suis du gouvernement australien", commence la comédienne Lucy Cahill, debout à côté d'un logo du gouvernement. Dans ces vidéos de quelques minutes réalisées par The Juice Media, le discours devient rapidement satirique. Dans le sketch du 17 août, la comédienne revient ainsi sur le plébiscite (détourné en "plebbyshit") sur le mariage pour tous. Depuis plusieurs mois, le gouvernement conservateur cherche à organiser une consultation populaire sur l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, une méthode contestée par les groupes LGBT qui souhaitent que le débat ait lieu au parlement.

Cahill fait dire à la représentante du gouvernement qu'elle incarne :"On ne fait pas ça pour connaître votre opinion. [...] On fait juste ça pour faire plaisir à une bande de dinosaures de l'ère homophobe tardive qui ne veulent surtout pas que l'Australie avance dans le XXIe siècle." Le ton est donné. Le site créé par l'historien et auteur Giordano Nanni, clairement engagé à gauche, raille pêle-mêle la politique forestière australienne, l'emprisonnement d'enfants aborigènes ou le financement d'une mine de charbon par le gouvernement. Toujours via de fausses vidéos de promotion du gouvernement, intitulées "Honest Government Ads" : publicités honnêtes du gouvernement.

Des sketchs qui pourraient néanmoins bientôt tomber sous le coup de la loi. Le 13 septembre, un projet de loi pénalisant "l'usurpation d'identité d'une...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe