Avant l'affaire DSK, la presse française ne traitait quasiment pas des agressions sexuelles reprochées aux élus. L'affaire va-t-elle marquer un revirement ? Plus largement, comment ces affaires sont-elles traitées dans la presse mondiale ?

Publié le 27/05/2011  Alimenté le 15/10/2017
Wrap Weinstein
observatoire du par

Weinstein : et maintenant, les medias US accusés d'omerta

Et soudain, tout le monde avait enquêté sur Harvey Weinstein. Depuis une semaine, les médias américains multiplient les révélations sur le producteur américain, fondateur de Miramax Films et Weinstein Company, accusé de harcèlement sexuel, d'agression sexuelle, ainsi que de viol. L'histoire d'une longue omerta qui se dissout. Et les journalistes, accusés d'avoir participé à cette omerta, tentent désormais un douloureux exercice d'introspection.



Ils sortent du bois. Ces journalistes américains, qui affirment avoir eux aussi enquêté ces dernières années sur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, agression sexuelle et viol après la publication de deux enquêtes dans le New York Times et le New Yorker, mais sans avoir jamais réussi à se faire publier.

Un exemple parmi plusieurs : Sharon Waxman, ancienne journaliste du New York Times, et fondatrice en 2009 du site The Wrap. Après la publication de la première enquête du quotidien, elle affirme sur son site avoir proposé une enquête en 2004 sur un accord passé entre Weinstein et une de ses victimes - et sur le rôle d'intermédiaire joué par un des associés de Weinstein. Un article refusé par la direction (seul un article sur l'associé de Weinstein, soupçonné d'emploi fictif, sortira), suite selon elle à des pressions de la part de Weinstein : "On m'a dit à l'époque que Weinstein avait rendu visite personnellement à la rédaction pour faire part de son mécontentement, raconte Waxman. Je savais qu'il était un annonceur très important du Times, et qu'il était une personne puissante". En réponse, le New York Times réfute ces accusations de pressions et remet en cause la solidité des preuves de Waxman. Cette dernière admet d'ailleurs elle-même qu'elle n'a pas continué son enquête après la fondation de son sité, pour des raisons journalistiques : "Je n'avais pas assez de preuves pour écrire à propos d'un règlement [entre Weinstein et une victime, ndlr], même si je savais...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Balance ton porc : des femmes racontent sur Twitter leurs histoires de harcèlement sexuel

Le monde des médias particulièrement concerné

observatoire publié(e) le 15/10/2017 par Hélène Assekour

Sur Twitter en France, des milliers de femmes témoignent depuis le 14 octobre du harcèlement sexuel au travail. Un effet boule de neige de l'affaire Weinstein. #balancetonporc : c'est par ce hashtag, le plus utilisé sur Twitter ce dimanche, que les victimes témoignent depuis hier des faits de ...

McGowan

Weinstein : Twitter critiqué après la suspension du compte de Rose McGowan

L'actrice met en cause Amazon. Un dirigeant suspendu.

observatoire publié(e) le 13/10/2017 par Juliette Gramaglia

On ne l'arrête plus. L'actrice américaine Rose McGowan, dont le New York Times révélait qu'elle avait signé un accord à l'amiable avec le producteur Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, d'agression sexuelle et de viol, s'attaque désormais à la direction d'Amazon. Ses critiques ...

nouveau media

Cantat et les Inrocks : éthique et économie

chronique publié(e) le 13/10/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Une étudiante en journalisme me demande mon opinion sur la couverture des Inrocks, consacrée à Bertrand Cantat. Ethiquement, fallait-il, ou non, mettre Cantat en couverture, faire de la promo au meurtrier de Marie Trintignant, ce qui a valu à l'hebdo un tonitruant bad buzz (et une bruyante ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Weinstein : Seydoux et le Guardian dans l'emballement

Un film magnifique? Désolé, pour moi, c'est irregardable, précisément à cause du male gaze incroyablement grossier de la Vie ...

Par André Gunthert
le 12/10/2017

Baupin : la photo de trop

Mais y'a aucune omerta , juste vous les journaleux qui participez à la marche du monde comme les politiques, ne voulez pas ...

Par evemarie
le 09/05/2016

"L'urgence des médias n'est pas notre urgence"

Je n'ai pas vu le deuxième acte car il n'était pas disponible en ligne au moment où j'ai voulu regarder l'émission. Je ...

Par Bruanne
le 18/06/2011
Tous les forums >