Extraordinaire, fabuleuse, fantastique, bref gold premium, la présidence Trump ne ressemblera à aucune autre. Et tant pis pour les jaloux, les aigris, les moches et les pauvres.

Publié le 22/11/2016  Alimenté le 30/11/2017
nouveau media
observatoire du par

Trump : la "positive attitude" médiatique

Une revue de presse flatteuse, et un journal des "vraies infos" sur sa page Facebook

Des nouvelles oui, mais que les bonnes. Tandis que l'escalade verbale continue entre Trump et la Corée du Nord, ViceNews révèle que, dans la revue de presse servie quotidiennement au président, seuls les articles ou commentaires positifs sont conservés. La "positive attitude" semble être devenu le nouveau mantra du président : sur sa page Facebook est diffusée depuis peu une émission où sa belle-fille, ou une ancienne journaliste de CNN, présentent tout ce que le président a accompli de bien dans la semaine.

Comme tous les décideurs, Donald Trump se doit de garder un œil sur les échos de son action dans la presse. Pour cela, son équipe de com' réalise quotidiennement une revue de presse, contenant les articles et autres éléments issus de télévision et de la presse le concernant. Mais pas tous. Selon le site Vicenews, la revue de presse reçue deux fois par jour, à 9 et 13 heures par Donald Trump, contiendrait uniquement "des captures d'écran de bandeaux élogieux de chaînes de télévisions, des tweets admiratifs, des transcriptions d'interviews flagorneurs, des articles flatteurs, et parfois même de simples photographies de Trump à la télévision, l'air puissant."

Et la presse plus critique ? Qu'on n'en entende pas parler. Selon les "trois anciens et actuels employés de la Maison Blanche" ayant soufflé l'information à Vicenews, la seule consigne qu'aurait reçu le bureau responsable de sa production serait : "Il faut que ce soit putain de plus positif". L'équipe renforcée de la communication de la Maison Blanche s’attellerait donc à sélectionner quotidiennement "les morceaux les plus positifs pour les donner au président", afin qu'il puisse se tenir au courant de tout le bien qu'on pense de lui. Et qu'il puisse ensuite féliciter, sur Twitter, les présentateurs et les émissions qui le présentent sous un jour favorable. En particulier les têtes d'affiche de Fox News, Sean Hannity, Lou Dobbs et les hôtes de la matinale de la chaîne, Fox and Friends.

"Regardez ici pour de vraies...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Trump mad

"Rage de diable de Tasmanie" : le New York Daily News traite Trump de fou

lu publié(e) le 30/11/2017 par la rédaction

Les avis de psychiatres et autres spécialistes ne suffisent visiblement plus : c'est au tour de journalistes de traiter Donald Trump de fou. Après les nouvelles frasques Twitter du président américain, le quotidien américain New York Daily News s'est fendu mercredi 29 novembre d'un édito au ...

nouveau media

Trump : le goujatgate, et ses conséquences...

chronique publié(e) le 24/10/2017 chez les matinautes

Donc, il aura fallu vingt jours. Vingt jours pour qu'émerge une question accessoire, secondaire : que font exactement les forces spéciales américaines au Niger ? C'est le 4 octobre, que le sergent La David Johnson tombe dans une embuscade djihadiste au Sud du Niger. Le 16 octobre, lors d'une ...

nouveau media

Pourquoi Trump vantait son "super sang allemand"

Aux sources d'un montage qui a refait surface après les manifestations de Charlottesville

observatoire publié(e) le 17/08/2017 par la rédaction

Un ancien montage vidéo, où Trump évoque la qualité de ses gènes, a refait surface sur les réseaux sociaux après les manifestations de Charlottesville, où une militante antiraciste a été tuée par un militant néonazi. D'où vient l'extrait dans lequel Trump parle de son "super sang ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Découper Trump en journées

"Nous savons bien qu'au fond ce mur ne sera jamais vraiment construit"... Etrange.... Ce mur est construit, aux deux tiers...

Par Arnaud Romain
le 06/02/2017

Trumpisation, trumpocène, deuxième semaine

Touché (ému, inquiet) ce matin par l'aveu de découragement de Daniel Schneidermann. Hé, ce n'est pas le moment des hauts-le-...

Par Olivier ANSELM
le 14/11/2016

Trump président : dépasser le vertige

Il y a un mois, Daniel, vous me "débiniez" publiquement lorsque je contrebalançais votre 9h15 sur le premier duel Trump/...

Par Arnaud Romain
le 09/11/2016
Tous les forums >