observatoire du par

"Insincérité" du budget Hollande : la Cour des comptes, elle-même "sincère" ?

Après le déchainement médiatique, de timides correctifs

Vous avez dit "insincérité" ? Panique parmi les éditorialistes. La France serait en plein dérapage budgétaire : un véritable scénario à la grecque, mensonge inclus. A l'origine, un rapport de la Cour des comptes, dénonçant la sous-budgétisation d'un certain nombre de dépenses de l'Etat en 2017, repris avec gravité par le Premier ministre Edouard Philippe. Des socialistes dénoncent une exagération.

Les Français vont-ils devoir se serrer davantage la ceinture ? C'est en tout cas ce que préconise, comme à son habitude, un audit de la Cour des comptes sur "la situation et les perspectives des finances publiques". Commandé par le Premier ministre Edouard Philippe, il fait le bilan du quinquennat précédent en matière de déficit et de dette publique. Et un mot a fait mouche : le rapport pointe l'"insincérité" du dernier budget, voté en décembre 2016. Les dépenses auraient volontairement été sous-estimées.

Si la Cour prévoit donc des dépenses supplémentaires de 7 milliards, le Premier ministre Edouard Philippe, lui, a arrondi, et évoque 8 milliards d'euros, l'estimation haute de la Cour. C'est ce chiffre qui est largement repris dans les médias. En conséquence de ce supplément de dépenses, les engagements de la France de terminer l'année avec un déficit inférieur à 3% du PIB ne pourront être tenus : une situation qui a alarmé de nombreux éditorialistes... et justifié par avance une future politique d'austérité.

"C'est gravissime, on a camouflé des choses à l'Union européenne" s'indigne Etienne Gernelle le directeur du Point sur le plateau de BFM TV. Bercy serait même une "fabrique à fake news" s'emporte Jean-Claude Dassier, éditorialiste CNews. Quant à Christophe Barbier, il accable sur BFM le précédent gouvernement, "malhonnête". Par conséquent, "il faut des réformes drastiques et rapides", estime-t-il. D'ailleurs, les 120 000 suppressions de postes de fonctionnaires...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Insincérité" du budget Hollande : la Cour des comptes, elle-même "sincère" ?

Voté ! M'enfin, il y a un fait qui me turlupine. Macron était bien d'abord conseiller de Hollande puis ministre dans le ...

Par Gaston Lagaffe
le 01/07/2017
Tous les forums >