Ancien de la banque Rothschild, ex-conseiller de Hollande, feu ministre de l'économie, spécialiste des petites phrases qui hérissent à gauche, Macron est adoré par les sondeurs et les médias. Une nouvelle bulle ?

Publié le 31/08/2016  Alimenté le 29/05/2017
observatoire du par

Mais pourquoi la presse consacre-t-elle Le Drian "ministre le plus populaire" ?

Aux sources d'un élément de langage

Jean-Yves Le Drian, ministre "le plus populaire" du gouvernement ? Comme un seul homme, tous les éditorialistres télé ont ainsi consacré le ministre de la Défense, au soir de son ralliement à Emmanuel Macron. Mais d'où vient cette unanimité ?

Jeudi 23 mars, les éditorialistes de la télé étaient unanimes. Le ralliement du ministre de la Défense au candidat Emmanuel Macron était "le plus important" des ralliements. Pour une simple raison : Le Drian "fait l'unanimité" à droite comme à gauche, et surtout est "populaire". C'est ce qu'affirmaient notamment jeudi l'éditorialiste politique de BMFTV Laurent Neumann, son confrère de Franceinfo l'éditorialiste Gilles Bornstein, ou encore le rédacteur en chef deParis Match Bruno Jeudy, que nous recevions sur notre plateau à propos de la "bulle Macron". "Le plus populaire", disent certains, "après Bernard Cazeneuve", assurent d'autres - le diable est dans les détails.

Le Drian populaire, la rhétorique n'est pas nouvelle. Depuis plusieurs années, des médias vantent la "popularité" du ministre de la Défense. A l'exemple de France 24, L'Express, le Huffington Post, Sud-Ouest, ou encore le site francetvinfo. Souvent sans développer. On peut supposer, en réalité, que ces articles - et les éditorialistes - se basent sur pléthore de sondages avec des résultats très différents.

En septembre 2016, par exemple, un sondage Opinionway réalisé pour LCI faisait de Le Drian "le ministre dont les sondés sont le plus satisfaits", devant le reste du gouvernement (Premier ministre et président inclus). De même, en juillet 2016 et en avril 2015, le même sondeur plaçait à nouveau le ministre de la Défense en tête face à ses collègues.

Mais les sondages sont volatiles. Si Opinionway semble...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Saou Macron Twitter

Accusé d'être "islamisto-servile", un cadre d'En Marche "mis en retrait"

Mohamed Saou : "ils m'ont dit qu'ils ne voulaient pas d'emmerdes"

observatoire publié(e) le 08/04/2017 par Juliette Gramaglia

Il ne participera plus à la campagne d'Emmanuel Macron. Mohamed Saou, cadre du mouvement "En Marche" dans le Val-d'Oise (95), a été mis "en retrait" par l'équipe du candidat jeudi 6 avril. La décision fait suite au post Facebook d'une essayiste proche du PS, qui accuse Saou d'être "islamisto-...

nouveau media

"Challenges" pro-Macron selon ses propres journalistes

lu publié(e) le 03/04/2017 par Robin Andraca

Pro-Macron, Challenges ? C'est l'avis de la société des journalistes de Challenges qui, dans un communiqué interne, dénonce une fréquence trop élevée d'éditoriaux pro-Macron publiés sur le site. Et des interventions "déplacées", suite à la publication d'articles plus critiques. ...

vignette émission Macron: chouchou des médias ?

"Macron, ça booste les ventes"

Le candidat d'En marche, chouchou des médias ? Jeudy et Magnaudeix débattent

arrêt sur images, émission publié(e) le 17/03/2017 par la rédaction

Macron, candidat des médias. Macron, chouchou des médias. L'accusation est quasiment dans la bouche de tous les autres candidats à l'élection présidentielle. Et cette même accusation, ce même soupçon, nous effleurent parfois ici aussi à Arrêt sur images. A constater le nombre de ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Macron, ça booste les ventes"

Entierement d'accord.. Moi j'attends surtout UNE VRAIE EMISSION SUR LES SONDAGES Parce que c'est un invraisemblable ...

Par centurion
le 17/03/2017

Alerte ! L'Obs dénonce la "bulle" Macron !

Mélenchon a sur son blog organisé un direct de plus de cinq heures pour chiffrer son programme avec des intervenants dans ...

Par cg
le 20/02/2017

Aie, Macron est bon !

Enseignant-chercheur, je n'ai pas entendu E. Macron évoquer concrètement l'amélioration des conditions de la recherche en ...

Par Thomas
le 10/02/2017
Tous les forums >