Facebook, Twitter, et autres réseaux sociaux, dominent désormais la circulation de l'information. Pour le meilleur et le pire.

Publié le 06/01/2008  Alimenté le 22/11/2017
nouveau media
observatoire du par

Violence raciale : ce que disent les groupes "likés" par le tueur de Dallas

"Nous n'avons pas d'alternative, il nous faut tuer des policiers blancs dans tout le pays"

En marge d'une manifestation contre les violences policières, organisée jeudi 7 juillet à Dallas après la mort dans la même semaine de deux Noirs tués par les forces de l'ordre, Micah Johnson a assassiné cinq policiers, avant d'être abattu par un robot de la police. Quelles traces cet ancien réserviste de l'armée américaine, déployé en Afghanistan en 2013, a-t-il laissé sur le net avant de semer la panique à Dallas ? Johnson "aimait" plusieurs groupes Facebook, prônant la violence raciale. A quoi ressemblent ces pages, confidentielles mais tolérées sur Facebook ? Visite guidée.



Cinq jours plus tard, il tuera cinq policiers, avant d'être abattu. Le 2 juillet, à 10h57, Johnson partage une vidéo sur son compte Facebook, publiée sur le compte "Go Videos", une page américaine spécialisée dans les vidéos virales de tous genres. Que voit-on dans cette vidéo, partagée 7938 fois à ce jour ? La chasse de plusieurs dizaines de dauphins, et autres petits cétacés, lors d'une journée de "pêche dirigée" aux Îles Féroé. La "pêche dirigée" ? Une méthode utilisée en eaux peu profondes, qui consiste à émettre depuis des bateaux d'importants bruits sous-marins pour pousser les dauphins vers le bord des côtes, où ils sont tués à coup de harpons. La vidéo, où des enfants pataugent dans l'eau rouge colorée par le sang des cétacés, inspire ce commentaire à Johnson : "Regardez la joie sur leurs visages. Comment expliquer que tant de Blancs prennent plaisir à tuer et à prendre part à la mort d'être innocents ?".

/media/article/s90/id8929/original.91777.jpg

Le profil Facebook de Johnson (avant qu'il ne soit supprimé)

C'est désormais un classique du journalisme en ligne. Comme le tueur d'Orlando avant lui, les médias américains, une fois le nom du principal suspect connu, partent à sa recherche sur le net. L'occasion pour eux de constater que sur son compte Facebook - son profil a été désactivé depuis - Johnson ne partageait pas seulement des vidéos des rivages parfois ensanglantés des Féroé. Si, pendant les négociations avec la police, le tueur de Dallas a affirmé avoir agi en soutien avec le mouvement Black Lives...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

nouveau media

Faux comptes : le Canard Enchainé à l'assaut de Facebook

lu publié(e) le 02/11/2017 par la rédaction

Le Canard Enchaîné contre Facebook. Dans un article de son édition du 1er novembre, le Palmipède raconte le combat qu'il mène depuis huit mois pour faire retirer de Facebook de faux comptes créés au nom du journal, se faisant passer pour des comptes officiels. Des "contrefaçons" qui posent ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

#DPDA : comment France 2 a sélectionné les tweets pendant l'émission de Taubira

C'est tout simplement ce que l'on appelle la "fabrique du consentement": - La sélection des twitts qui fait croire que tout ...

Par Lea Andersteen
le 06/09/2013

Propos racistes de policiers sur Facebook ? Enquête de l'IGPN

Propos difficiles et tristes à lire, mais pour penser un peu contre moi-même je me demande ce que je deviendrais à la place ...

Par Sylvain B.
le 22/07/2013

"Contourner la loi est facile. Mais ce n'est pas anodin"

Vraiment déçu par l'émission qui n'a pas abordé la vraie question de fond : pourquoi ? Quel intérêt ont un bloggeur et un...

Par LuckyLuke
le 20/04/2012
Tous les forums >