SIDA, Mediator, pilule : de nombreuses affaires de santé publique révèlent le poids des laboratoires pharmaceutiques sur les instances de santé publique, et donc sur l'information médicale. Et une loi, qui obligerait les médecins à déclarer leurs conflits d'intérêt, reste inappliquée.

Publié le 17/10/2010  Alimenté le 13/06/2016
Mediator
enquête du par

En attendant le procès du Mediator, la guérilla judiciaire de Servier

Après L'Obs et Libé, France 2 devant le tribunal

C'est le procès avant le procès. Alors que l'affaire du Mediator, du nom de ce médicament retiré du marché en novembre 2009 et soupçonné d'être à l'origine de plusieurs milliers de morts, pourrait être jugée cette année, une autre bataille judiciaire est sur le point de s'achever. Le 19 mars, comme l'a raconté Mediapart, le tribunal de grande instance de Paris étudiait la plainte en diffamation déposée par les laboratoires Servier contre le magazine Envoyé Spécial (France 2). En cause : la diffusion en 2011 d'un reportage évoquant les menaces supposées de Servier à l'encontre de plusieurs professionnels de santé. Avant France 2, L'Obs et Libération avaient déjà été poursuivis pour les mêmes faits et les mêmes témoignages.




"Une stratégie d’intimidation exercée de manière constante par le laboratoire depuis une vingtaine d’années". Voilà le verdict de Mediapart à l'issue de l'audience qui s'est tenue, le 19 mars, au tribunal de grande instance de Paris dans le cadre du procès en diffamation intenté par les laboratoires Servier contre le magazine Envoyé spécial de France 2.


A l'origine de l'affaire, un reportage diffusé le 5 mai 2011, dans lequel figurait une série de témoignages de professionnels de santé qui auraient reçu des menaces de Servier pour avoir dénoncé la dangerosité du Mediator. Ces menaces avaient déjà été évoquées en janvier 2011 dans le rapport de l'IGAS (Inspection générale des affaires sociales) sur le Mediator, dont l'un des auteurs était un certain Aquilino Morelle.

Quel genre de menaces ? France 2 a diffusé plusieurs témoignages. Parmi eux, celui de Christian Riché, professeur de pharmacologie au CHU de Brest, le même CHU où travaillait la pneumologue Irène Frachon qui a dévoilé le scandale. Selon France 2, Riché aurait été menacé par un "médecin influent, ayant des liens d'intérêts avec le laboratoire Servier". Face caméra, Riché a botté en touche, sans formellement démentir avoir reçu ces menaces : "Est-ce que j'ai le droit à un joker ? Je vais vous expliquer pourquoi : si je n'ai pas été menacé, ce n'est pas la peine d'évoquer la question, si j'avais été menacé, vous n'avez aucun moyen de me protéger", a mystérieusement déclaré le professeur sans plus de précisions....

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Médecins du Monde / médicaments : une campagne interdite d'affichage

lu publié(e) le 13/06/2016 par la rédaction

Les lobbys pharmaceutiques ont-ils fait pression pour interdire l’affichage de la campagne de Médecins du Monde ? Intitulée "Le Prix de la Vie", la nouvelle campagne de l’ONG dénonce les prix "révoltants" des médicaments à travers douze slogans axés sur "la rentabilité des maladies" ...

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Un collectif dénonce une campagne sur le "mal de dos" financée par un labo

observatoire publié(e) le 22/04/2015 par Sébastien Rochat

Aie aie aie. Le mal de dos est une maladie médiatique qui touche de plus en plus de lecteurs et téléspectateurs. France 2, M6, Le Figaro, Le Parisien, entre autres, se sont penchés sur le sujet ces dernières semaines. A l'origine de cet intérêt soudain, le lancement d'une campagne "Ne lui ...

Labo

Labos et experts du médicament : ouverture d'une enquête

lu publié(e) le 27/03/2015 par la rédaction

Des gendarmes du médicament payés par les labos ? Mediapart a révélé que plusieurs membres de la commission de transparence, chargée d'évaluer l'efficacité d'un médicament pour déterminer son remboursement par la Sécu, ont cumulé leurs fonctions avec le rôle de consultants... des labos ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Si vous saviez comment fonctionne le financement du développement des médocs de la recherche fondamentale à la vente en ...

Par Adarr
le 22/04/2015

"Il faudrait un Prescrire pour le grand public !"

Doit-on réserver certains sujets à des spécialistes et uniquement à des spécialistes, pour qu'ils soient bien traités ? ...

Par Annie Sétoualé
le 22/01/2011

"Il faudrait un Prescrire pour le grand public !"

CEST VRAIMENT INUTILE ET RIDICULE CES CHANSONS DE FIN D EMISSION QUI DECREBILISE LE SUJET ET DUI GENENT LES PARTICIPANTS

Par Monique Constancin
le 21/01/2011
Tous les forums >