Le moteur de recherche hégémonique prospère-t-il au détriment des producteurs de contenus qu'il indexe ? Ou permet-il au contraire à la presse une plus grande visibilité sur le web ?

Publié le 31/10/2012  Alimenté le 01/11/2017
google
enquête du par

L'Obs et Google : encore un petit pas l'un vers l'autre

Un rapprochement discret dans la collecte de pub

Décidément, la météo est au beau fixe entre L'Obs et Google. Régie Obs, la régie publicitaire du Nouvel Obs, a choisi de se rapprocher de Google Double click, le serveur Ad Exchange de Google. Adexchange ? C'est un système de vente aux enchères en temps réel des espaces invendus des sites de presse. Un moyen de dynamiser la pub en ligne. Mais pourquoi se donner un peu plus encore à Google, et pourquoi quitter Audience Square, la plateforme créée par de nombreux médias français ? Cela aurait-il un rapport avec l'accord négocié par Nathalie Collin, co-gérante du Nouvel Obs - au nom de la presse d'information générale - avec Google signé en grande pompe à l'Elysée, fin janvier ? @si a tenté d'y voir plus clair.

C’est une petite information, passée presque inaperçue. Régie Obs, la régie publicitaire du Nouvel Observateur, annonce qu’elle quitte Audience Square pour rejoindre le DoubleClick Ad Exchange de Google. L’info est sortie dans Satellinet et a été détaillée sur le site adexchange.fr. Cela veut-il dire que la régie publicitaire en ligne du Nouvel Observateur sera demain assurée uniquement par Google ? Non, la réponse est plus complexe.

Quitter un Adexchange pour un autre, ce n’est pas changer globalement sa politique commerciale en ligne. L’Adexchange est un système automatisé d’enchères sur les bannières publicitaires disponibles sur les sites. Le système est assez simple : lorsqu’un internaute arrive sur une page où une bannière n'est pas vendue, une plateforme d’enchères se met en place, les cookies de l'internaute donnent des informations sur son profil, et en 120 milli secondes la plateforme RTB (pour real time biding) finalise une transaction et affiche sur le site en question une publicité en fonction du profil de l’internaute qui va la voir. Le tout en temps réel.

/media/article/s61/id6009/original.61964.jpg

L'Adexchange : un système de ventes aux enchères en temps réel des espaces invendus de la presse

Le but ? faciliter l'achat de publicité en ligne, faire monter -un peu- les prix des espaces pub et surtout dynamiser l'ensemble de l'écosystème. Un adexchange n'est rien de plus qu'une mutualisation des inventaires de la presse en ligne. En clair, l’Adexchange fonctionne un peu à la manière d’une...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Google Docs Bale

Un bug rappelle que Google espionne les Google Docs

observatoire publié(e) le 01/11/2017 par Juliette Gramaglia

Un simple bug qui inquiète. Plusieurs journalistes américains et français ont constaté mardi 31 octobre qu'ils n'avaient plus accès à leurs documents partagés sur Google Docs. Un bug, selon l'entreprise américaine, dû à une modification du code. Une erreur qui a surtout permis de remettre ...

nouveau media

Google et le dissident Barry Lynn

chronique publié(e) le 31/08/2017 chez les matinautes

Bary Lynn est un journaliste américain, spécialisé dans l'économie, et plus particulièrement dans l'étude des monopoles économiques, et de l'impact (négatif) de ces monopoles sur l'économie. Il est à l'origine d'un groupe d'une dizaine de chercheurs baptisé "Open market", qui s'est donné...

nouveau media

Google Maps ne veut pas froisser l'Inde ou la Chine (Le dessous des cartes)

lu publié(e) le 26/12/2016 par la rédaction

Opportuniste, Google ? Dans une interview à Libération, le créateur de l'émission d'Arte, Le dessous des cartes, Jean-Christophe Victor, affirme que Google Maps ment et s'adapte à la vision géographique de chaque pays, pour ne pas froisser la Chine ou l'Inde. Liberation, 26/12/2016 Le ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Non, Google n'a pas parlé d'impôts à l'Elysée. J'étais là"

Bien, parlons peu, parlons chiffres : - aides à la presse en France : 1 milliard d'euros selon Fleur Pellerin, destiné à ...

Par AirOne
le 08/02/2013

L'internaute français est-il judéomane ?

Je suis tout à fait d'accord avec vous... Quand j'étais petite à l'école (dans les années 1990) je savais ce qu'était le ...

Par chachoumiaou
le 30/05/2009

L'internaute français est-il judéomane ?

J'ai une hypothèse: à force de promouvoir les discours pro-Israëliens, de censurer les critiques de la politique criminelle ...

Par Niczar
le 29/05/2009
Tous les forums >