nouveau media
observatoire du par

Une chronique-fiction de Libé accusée d'islamophobie

Tous les mardis, Libé.fr publie une chronique-fiction censée anticiper avec humour l'avenir politique de la France. Mardi, la chronique intitulée "Le jour où... Ennahda France créera la surprise aux législatives de 2017" ne s'est pas attirée que des rires, à en croire certains commentaires, sur le site du journal, et sur Twitter. Mais comment Luc Le Vaillant, l'auteur de cette chronique, envisage-t-il la victoire d'un hypothétique Ennahda France aux législatives de 2017 ?

 

Tremblez, citoyens, Ennahda France prend place dans notre parlement ! Dans sa chronique-fiction publiée par Libé.fr, Luc Le Vaillant imagine le scénario suivant : en 2017, "le retour à la proportionnelle intégrale imposée par les écolos accouche d'un embrouillamini explosif. Aucune majorité claire ne se dégage." A l'issue du scrutin, l'union des gauches s'en tire avec 33% tandis que la droite, qui a fait alliance avec le FN, pèse 30% des votes. Dès lors, "tout va dépendre de l'outsider Ennahda France, branche locale du parti islamiste au pouvoir en Tunisie qui sait bien qu'on ne fait pas la révolution théocratique dans un seul pays."



Luc Le Vaillant décline le programme politique d'un hypothétique Ennahda France. Socialement, pour répondre au "démantèlement du système de protection sociale", le parti Islamiste propose un modèle fondé sur "ses réseaux caritatifs et ses restos Charité". Le parti s'implique dans la reconnaissance de toutes les religions : "Après le racisme, l'antisémitisme, et l'homophobie, il s'agit de criminaliser le sexisme, la cathophobie et aussi, mais sans le dire trop fort, l'islamophobie. "

Sur le plan moral, c'est un parti de "l'ordre et de la bienséance" : "le politiquement correct doit devenir l'alpha et l'oméga d'une société du respect. Le slogan maison, création d'Euro-RSCG, affirme: «Il est interdit de nous interdire d'interdire»". C'est ainsi qu'"Ennahda agrège les angoisses des déclassés et fédère les communautarismes. Il fait du...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Une chronique-fiction de Libé accusée d'islamophobie

Pendant qu'on essaie de nous faire peur avec les islamistes (même pas peur!), on ne s'inquiète pas de voir les banquiers ...

Par gizz
le 11/11/2011
Tous les forums >